Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Originaire des Landes, Nicolas Beraud est depuis son plus jeune âge, une personne sensible aux grands espaces. Après avoir quitté les bancs du lycée, il développe une activité artistique en commençant par devenir illustrateur.

Je me suis efforcé jusqu’à présent de révéler le beau grâce au dessin. – Nicolas Beraud

Aujourd’hui, c’est vers la photographie qu’il se tourne, un univers qui lui permet de partager avec le monde qui l’entoure, des émotions et des moments de vie, et plus particulièrement ce qui est lié à la nature

Découvrez les coulisses de son voyage au coeur de l’Amérique du Nord, au travers d’une interview exclusive.

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Pour commencer, parlez-nous un peu de vos inspirations ? 

Mes inspirations sont nombreuses et variées. De manière générale, tout ce qui est en rapport à la nature et à l’art m’intéresse.
J’aime les ambiances et les valeurs véhiculées dans les oeuvres cinématographiques tels que le
Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, ou les films d’animation de Hayao Miyazaki, comme «Princesse Mononoké».

La plume de Sylvain Tesson et la musicalité de Sigur Rós accompagnent mon quotidien.Parmi les photographes, j’apprécie le regard et la philosophie de Sebastião Salgado, de Stefano Unterthiner ou de Vincent Munier. C’est en découvrant, par l’intermédiaire d’un ami, le travail de ce dernier, que j’ai véritablement commencé à réaliser des images de nature sauvage.

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Pouvez-vous nous en dire plus concernant votre série photo ? Qu’est ce qui vous a poussé à le réaliser ?

Cette série est issue d’un voyage effectué avec des amis au printemps dernier en Amérique du Nord. Il s’oriente sur une nature préservée de la côte Pacifique. Ma volonté ici est de mettre en avant une partie de l’écosystème du littoral ouest américain.

Je n’avais initialement pas pour projet de réaliser cette série, elle est le fruit de la richesse de cet endroit et de rencontres animales qui ont pu y être nombreuses. Ce n’est qu’une fois de retour chez moi qu’il m’a semblé intéressant de développer ce projet là.

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Pourriez-vous nous parler d’une photo qui vous a particulièrement touché dans ce projet ?

Si je ne devais en parler que d’une seule, je citerai celle du crabe de l’Oregon.

Cela faisait maintenant plusieurs semaines que nous étions sur la côte Pacifique. Ce matin-là, un ami me réveille pour aller photographier un cerf hémione longeant le bord de mer. Après avoir immortalisé cette belle rencontre, mon compagnon Clément décide de regagner son hamac tandis que je continue d’évoluer sur le littoral. J’observe alors quelques représentants de l’avifaune locale, comme un couple de canards carolins, ou un pygargue à tête blanche perché sur la cîme d’un conifère. Mais mon attention se porte surtout à mes pieds : la vie foisonne parmi les rochers d’algues découverts.
Les pattes des crabes pourpres émettent un cliquetis délicat sur le minéral humide lorsque je m’approche. Je me fais oublier en restant immobile quelques instants, allongé sur le sable mouillé ; c’est de cette manière que j’ai pu photographier ce petit crabe de l’Oregon.


Cette image m’interpelle pour le moment vécu, mais également pour son sujet : malgré les grands animaux qui m’entouraient alors, j’ai préféré concentrer mon attention sur une plus petite créature, qui me fascine tout autant qu’un aigle ou un cervidé.

Loin du sensationnalisme, j’aime déceler “l’extraordinaire” là où l’on ne s’y attend pas nécessairement dans les choses qui nous entourent.

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

 

 

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram

 

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Si vous deviez choisir trois mots pour décrire votre univers, quels seraient-ils ?

Difficile de résumer son travail en trois mots simples. Les premiers qui me viennent à l’esprit sont poésie, émerveillement et sensibilisation.

Poésie, car je prends le parti de révéler le beau plutôt que l’inverse. Je suis sans cesse en quête d’une esthétique qui dicte la réalisation de mes images.

L’émerveillement va de pair avec la poésie : je réalise mes images plus souvent avec le coeur que la raison. C’est l’émotion, l’émerveillement, qui me fait déclencher lors d’une prise de vue.

Enfin, la sensibilisation au monde qui nous entoure et sa préservation est ce qui m’importe le plus dans ma démarche artistique.

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

 

D’autres projets à nous faire partager ?

J’ai plusieurs projets en cours de développement que je ne préfère pas encore dévoiler pour le moment.

Toutefois, je développe actuellement un projet de calendrier photo pour l’année prochaine. Il s’agit d’une première pour moi, le système de financement participatif me permet d’appréhender des projets plus ambitieux pour la suite.

Le lien du projet : https://fr.ulule.com/calendrier-nicolasberaud/

 

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Côte Pacifique © Nicolas Beraud

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. – Marcel Proust

Nicolas Beraud

N’hésitez pas à suivre le travail de Nicolas sur les différents réseaux : Instagram, Facebook et Flickr !Envie de réaliser d’aussi beaux clichés ? Venez découvrir notre Masterclass Photo Reportage avec le photographe Gilles Favier. Dates et inscriptions pour tous nous cours ici !

 

graine de photographe cours de photographie-