Tous autant que nous sommes, nous avons un potentiel de créativité à découvrir, développer et libérer. Sujet aussi vaste que nécessaire pour un artiste quel qu’il soit, voilà les enseignements que je tire après quelques années de pratique et que je souhaite partager avec vous. Loin d’être des vérités, il s’agit davantage de pistes pour vous aider à affiner votre créativité et découvrir de nouveaux horizons.

Photo de paysage de nuit avec homme debout sur un rocher regardant la voie lactée

Canon 6D | 14 mm | ISO 6400 | f/2.8| 30 sec

  • En premier lieu, trouvez le sujet ou le domaine qui vous inspire !

Avant même de savoir faire de la photo, je me suis toujours intéressé aux phénomènes astronomiques et célestes. Etant fasciné par les conditions météo extrêmes, les lieux où la nature déploie sa créativité et par tout ce qui se rapporte au ciel en général (aurores, lumière, voie lacté, éclipses, etc.), c’est donc tout naturellement que je me suis orienté vers la photo de paysage.

Ne comptez pas vos heures, l’argent ou les impondérables qu’il va vous falloir surmonter, car il y en aura et cela fait partie intégrante de votre processus d’émancipation créative. D’ailleurs, cette citation de Thomas Edison me guide souvent : « Je n’ai pas échoué, j’ai simplement trouvé 10000 solutions qui ne fonctionnent pas».

photo d'une mer lisse avec de petits icebergs

Canon 6D | 16 mm | ISO 100 | f/14| 1.6 sec

Je crois profondément que si on fait les choses avec soin et amour, on les fait bien. Et lorsqu’on fait les choses bien, alors on devient bon, voire même très bon. Me concernant, c’est sous cet angle que j’ai décidé de me lancer dans l’aventure et de me concentrer sur ce que j’aime en choisissant exclusivement des sujets qui me tiennent à cœur.

  • Connaître son boitier du bout des doigts

Pour pouvoir déployer au mieux votre créativité, il vous faut des bases solides, c’est à dire une connaissance approfondie de votre boîtier. Voila pourquoi je préconise toujours aux personnes souhaitant se lancer dans l’aventure de par exemple suivre un cours de photo, comme ceux proposés par Graine de Photographe.

photo de paysage enneigé avec soleil couchant et lumière jaune

Canon 6D | 16 mm | ISO 100 | f/16| 1/320sec

Personnellement, assimiler et travailler les bases m’a permis de faire de l’appareil un prolongement de moi-même. Dès lors j’ai pu développer ma créativité sans me retrouver bridé par la technique. A présent, dès qu’une image me vient à l’esprit, les réglages accompagnent instinctivement mon idée ! Et puis quoi de plus frustrant que de se retrouver devant une scène magnifique mais éphémère et de ne pouvoir en tirer la quintessence ?!

Quelque que soit le contexte, les conditions de lumière, la météo, vous devez être à même d’ajuster vos réglages à la volée. Je pense que c’est l’essence même de la beauté de cet art : arriver à retranscrire, relater un instant, une histoire au travers d’un cliché. A terme, l’objectif est d’arriver à ressentir les changements de lumières, d’ambiances , pour mieux appréhender le paysage devant vous et comment le retranscrire. Les réglages ne sont en rien une fin en soi, ils sont avant tout un moyen, des outils au service de votre inspiration.

photo d'un paysage de montagne verdoyantes avec un ciel de nuage gris et un faisceaux de lumière

Canon 6D | 35 mm | ISO 100 | f/14| 1/15 sec

  • Faites d’abord les photos pour vous !

Dis comme ça, cela peut paraître  bateau et pourtant… Quelque que soit notre domaine de créativité, il faut d’abord faire les choses pour soi. Oubliez la course aux followers, à celui qui poste des photos tous les jours à la recherche de likes ! C’est un miroir aux alouettes… à part vous rendre anxieux, cela ne contribue en rien à votre épanouissement artistique, bien au contraire. Comme on dit, l’herbe est toujours plus verte chez le voisin.
Ici, il est question de développer votre plein potentiel. Regarder le travail d’un confrère peut-être une source d’inspiration qui va vous permettre d’affiner votre vision, d’explorer d’autres domaines pour à l’arrivé enrichir votre univers.

photo de l'ouverture d'une cavité enneigé avec soleil couchant

Canon 6D | 16 mm | ISO 100| f/13| 1/13 sec

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest
  • Prenez le temps de rêver

A présent, imaginez que votre créativité est un puits. Lorsque nous créons, ce puits se vide parfois même à un point où l’on peut rester des semaines sans rien faire. Vient alors le syndrome de la page blanche pour un écrivain. Là où certains y voient un souci de créativité, d’inspiration, j’y vois un fait tout à fait normal ! Qui parmi vous est capable de photographier tous les jours ? D’avoir des idées nouvelles, une créativité quotidienne ?
En tant qu’artiste et à la manière d’un athlète, nous utilisons notre cerveau comme muscle, pour autant le voyez-vous s’entraîner tous les jours ? Même à très haut niveau il se repose. Il doit en être de même pour un artiste. Accordez-vous des périodes pour aller puiser votre inspiration ailleurs (lectures, films, etc.).

photo de nuit d'un paysage et d'une cabane sous la neige

Canon 6D | 16mm | ISO 640| f/5.6| 15 sec

Ce temps est ô combien nécessaire et primordial ! Ce temps où nous rechargeons notre puits de créativité, c’est celui où nous assimilons notre projet passé, où nous digérerons notre dernier voyage photo, où nous méditons sur ce qu’on souhaite améliorer. C’est aussi celui où notre esprit s’évade, divague, rêve. C’est durant ces moments-là que notre fort intérieur se remet à imaginer, à créer ; de là émerge de nouvelles idées, de nouvelles images, de nouvelles séries et destinations. Donc la prochaine fois que vous manquez d’inspiration pensez-y !

photo de nuit d'une éruption volcanique avec un homme la regardant

Canon 6D | 140 mm | ISO 800| f/8 1/640 sec

Un autre point important malheureusement souvent négligé : «votre bulle». Ce que j’entends par bulle, c’est l’endroit et/ou le moment de la journée qui stimule votre imagination, quelque soit ce dernier.

En ce qui me concerne, c’est lorsque que je conduis en écoutant de la musique qu’une bonne partie de mes idées naissent, même les plus folles !

photo d'aurores boréales au dessus d'un village maritime, paysage de nuit enneigé

Canon 6D | 14 mm | ISO 800| f/2.8 10 sec

  • Démarquez-vous !

Nous sommes abreuvés quotidiennement de photos sur Instagram, Facebook , 500px, etc. Aujourd’hui le moindre smartphone est tout aussi capable que les derniers reflex ! Alors comment se démarquer ?

Au delà de traiter des sujets qu’on souhaite comme on l’entend, notre créativité peut être développée de façon illimité. Aussi farfelues que soient vos idées,  réalisez-les, faites ce qui vous passe par la tête ! N’hésitez pas à vous aventurer dans d’autres domaines. Ce que vous en ressortirez va une fois de plus venir enrichir votre palette de possibilités, vous apportant parfois des images auxquelles vous ne rêviez même pas quelques semaines plus tôt. Se met alors en place un cercle vertueux, les nouvelles images nourrissant votre imaginaire tout en développant votre créativité en créant des ponts. Qui plus est, la nature a horreur du vide, alors si vous ne le faites pas, quelqu’un le fera à votre place.

Enfin pour ceux et celles qui aimeraient aller plus loin, et aller au delà de cette article, je recommande vivement la lecture du livre « Libérez votre créativité  »

photo de nuit d'un homme avec reflet dans l'eau, drone, de la paille de fer

Un drone, de la paille de fer… une image est née ! Canon 6D | 50 mm | ISO 800| f/8| 10 sec

Conclusion

  • Trouvez votre domaine de prédilection
  • Assimilez les réglages
  • Faites ce qui vous plaît !
  • Prenez le temps de rêver
  • Soyez original, démarquez-vous !

Retrouvez l’ensemble du travail de Check My Dream sur son site, et n’hésitez pas à la suivre sur Instagram et Facebook !

Et rejoignez-nous pour une Masterclass Lightroom pour donner plus de cachet à vos images ! Dates et inscriptions pour tous nos cours ici !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com