En faisant poser des danseurs sur des fonds aux couleurs très lumineuses, la photographe canadienne Alyssa Katherine Faoro confère aux corps humains du mystère, de la grâce et de la spontanéité pour sa série « Electric ».

Selon la photographe, la nudité sert à s’exprimer et à montrer notre liberté, car en grandissant, on a tendance devenir plus secret en ce qui concerne notre corps, contrairement à la période de l’enfance où l’on accepte entièrement son corps. Ainsi, Faoro voit ses modèles renaître avec toute l’innocence propre à cette période.

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Pour créer ces mondes monochromes, la photographe a demandé aux danseurs de sauter sur le sol depuis environ 50 cm de hauteur sans leur donner plus d’ indications car elle préfère capturer les corps dans un mouvement naturel. Elle retouche ensuite les photos pour saturer et uniformiser les fonds de couleur.

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest
Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Photo : Alyssa Katherine Faoro

Pour en voir et en savoir plus, rendez-vous sur le site web de la photographe Alyssa Faoro !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com

 

>>> Pour suivre des cours photo c’est par  ICI