Emma Phillips est une photographe australienne qui fonctionne plutôt à l’instinct.

Lors de son dernier passage dans le désert d’Australie du Sud Ouest, elle découvre les mines de sel de Plaines de Nullarbor, un désert blanc à l’aspect surnaturel. La photographe décèle immédiatement le potentiel de l’endroit et décide de s’y arrêter. Sans demander d’autorisation, elle se met à prendre des photos de paysage. Une heure après, son projet sobrement intitulé « Salt » (« sel ») est né.

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

A l’origine, Emma Phillips était à la recherche de zones industrielles à photographier, mais les trouvait toujours difficile d’accès. Elle dit s’être arrêtée dans ces mines de sel, car elle a été séduite par leur aspect simple et épuré.

Cette série de photo présente en effet un vaste espace de montagnes blanches et pales qui donnent une vision presque abstraite de cet endroit.

Avec sa série Salt, Emma Phillips renvoie une image différente que l’on peut avoir de l’Australie, loin des plages et de la mer.

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest
Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

Photo : Emma Phillips

 

Plus d’information sur la photographe :

Son site officiel 

Son livre publiée d’après sont projet « Salt » par les éditions Perimeter Books