Sébastien Barriol Eve in Eden - Les Trois Dents, Parc du Pilat

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Les Trois dents, Parc du Pilat

Sébastien Barriol est un photographe français situé à Saint-Étienne, dans la région Rhône-Alpes.

Sa série de photos Eve in Eden est une véritable ode à la nature et la femme. Figures à la fois fragiles et puissantes, presque mythiques, ces femmes nues faisant face à l’immensité viennent compléter et sublimer le cadre. Célébrant cette symbiose par des images spectaculaires, Sébastien Barriol poétise le nu en composant avec le paysage.

Pour en découvrir plus sur le photographe et sur sa superbe série Eve in Eden, lisez notre interview !

Sébastien Barriol Eve in Eden - Plages de l'Espiguette, Grau du Roi

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Plages de l’Espiguette (Grau du Roi)

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Quel est votre parcours ?

Je suis « photographe » autodidacte depuis une quinzaine d’années maintenant. Un peu par accident, parce que mon frère s’était acheté un reflex et que ça m’avait donné l’envie d’essayer aussi. J’ai appris un peu tout seul, j’apprends toujours d’ailleurs… Une communauté de photographes (planetpowershot ou PPS pour les intimes) très active à l’époque m’avait énormément aidé à progresser. La photo ne reste qu’un loisir pour moi, il peut m’arriver d’avancer plusieurs projets en parallèle en quelques semaines et de ne rien faire pendant 6 mois.

Sébastien Barriol Eve in Eden - Rochetaillé, Saint-Etienne

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Rochetaillé

Si vous deviez définir votre style à nos lecteurs… quels seraient les mots qui vous viennent à l’esprit ?

Je ne pense pas avoir de style bien marqué en fait, j’apprécie tous les styles de photos. C’est souvent la remarque que l’on me fait ou la question que l’on me pose. Quel style de photo faites-vous ? Je répondrai que je fais d’abord des images, j’essaie de reproduire des idées ou envies qui me trottent en tête le plus souvent. Mais je remarque que la nature ressort souvent dans mes travaux, tout comme le nu.

Sébastien Barriol Eve in Eden - Saint Etienne, centre

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Saint-Etienne, centre

Quel matériel utilisez-vous ? 

Je travaille avec un reflex Canon depuis le début. Actuellement un 5D Mark III qui couvre l’ensemble de mes besoins.  L’argentique me faisant de l’œil et l’envie de revenir aux fondamentaux étant plus qu’une évidence, je me suis équipé d’un Mamiya C330 pour explorer l’univers du moyen format. Univers que j’explore depuis 6 mois maintenant tel un vrai novice et gamin devant son coffre à jouets.

Sébastien Barriol Eve in Eden - Le Bessat, parc du Pilat

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Le Bessat (parc du Pilat)

Qu’est-ce qui a inspiré la réalisation de cette série ?

Cette série est née de mon amour pour la nature et des randos matinales improbables. J’ai toujours aimé associer une présence humaine dans mes photos de paysages. Souvent éloignée, celle-ci donne de la grandeur à cette nature que nous ne respectons pas comme il se doit.

Lors d’une randonnée en roller, un jour de grandes pluies aux alentours d’Annecy, je faisais quelques clichés en bord de lac et j’ai voulu essayer de composer un nu avec ma compagne dans un milieu qui me paraissait bien fade sans présence humaine. Associer un lieu pas forcément connu du public, une personne anonymisée nue de dos avançant  vers le point de fuite de ce décor à la lecture symétrique… J’ai trouvé ce concept intéressant mais pas forcément jusqu’à en faire une série, sur le coup. Ce n’est que lors d’une autre session photo où j’ai reproduit le même concept de nu avançant dans un décor que je me suis dit qu’il y avait peut être quelque chose à développer.

 

Sébastien Barriol Eve in Eden - Annecy

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Annecy

Pourriez-vous nous en dire plus sur vos modèles ? Comment les choisissez-vous ?
.
Les modèles sont toutes amatrices, parfois mêmes novices dans le milieu de la photo, la pose n’étant pas compliquée et ne demandant pas d’expérience particulière.
.
J’ai eu, à ma grande surprise, beaucoup de mal à trouver les bonnes personnes, non pas physiquement ou pour le coté nu (pouvant être un problème tout à fait légitime) mais plus pour le fait de faire accepter de devoir parfois partir tôt le matin, quelques fois sous la neige et le vent, marcher quelques kilomètres avec les raquettes ou devoir garder l’équilibre face à un précipice… Les modèles plus expérimentées sont plus habituées à rester au chaud dans un studio ou à travailler quand il fait beau 🙂 mais je pars toujours du principe qu’il faut aller chercher la photo pour qu’elle en vaille la peine.
.
Cette série étant totalement liée aux conditions météo, je les ai choisies sur ce seul critère : accepter de marcher parfois longtemps pour aller faire une seule photo qui ne donnera peut-être rien parce que le temps ne crée pas l’ambiance voulue. Cette série à donné lieu à quelques sorties stériles en termes de photos… Mais après tout… ce n’est pas le plus important dans la mesure où la balade et la rencontre restent sympa…

 

Sébastien Barriol Eve in Eden - Le Bessat, Parc du Pilat

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Le Bessat (parc du Pilat)

La scénographie est-elle réfléchie au préalable ou est-ce plutôt spontané ?
.
La scénographie du lieu est « réfléchie » dans le sens où elle est toujours plus ou moins en lien avec une lecture symétrique. Je cherche les lieux qui se prêtent à ce genre de lecture. Excepté la première photo faite, les lieux ont toujours étés visités, une fois, plusieurs fois même, avant de me lancer dans la prise de vue définitive. Il n’y a effectivement aucune spontanéité dans cette série, mais ce n’est pas le but, ici.

 

Sébastien Barriol Eve in Eden - Cascade de la Beaume, Haute Loire

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Cascade de la Beaume, Haute Loire

Votre série est-elle définitivement terminée ou toujours en cours ?
.
J’avais arrêté cette série il y a presque 2 ans, d’abord parce que beaucoup trop de monde ne venait vers moi que pour cela alors que ce n’est qu’une partie de mes travaux parmi tant d’autres, mais aussi parce que je ne souhaitais pas reproduire ce format à l’infini. Ce n’est pas le but et c’est rentrer dans la facilité photographique, à mon sens.
De l’eau a coulé sous les ponts, l’envie est revenue et je laisse la porte ouverte à quelques photos supplémentaires, en fonction de découvertes ou futures balades. Rien de précis, pas de « deadline » non plus… Le temps et les rencontres feront les choses d’elles-mêmes.
.
Au-delà de cette série, j’essaie d’appréhender lentement mais sûrement l’humain par du portrait en argentique, principalement. La retouche n’étant pas de rigueur et le naturel prenant toute sa valeur.
J’avance aussi à petits pas, sur des recherches un peu plus oniriques, souvent axées sur du nu en studio, milieu urbain ou décors naturels. Ça permet de se gratter la tête et de ne pas rester dans la facilité visuelle.

 

Sébastien Barriol Eve in Eden - Parc du Pilat

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Parc du Pilat

Sébastien Barriol Eve in Eden - Rochetaillé

Photo – Sébastien Barriol, Eve in Eden, Rochetaillé

Portrait de Sébastien Barriol

Le photographe Sébastien Barriol

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest

Retrouvez tout le travail de Sébastien Barriol sur son site ! Et n’hésitez pas à le suivre également sur Facebook et 500px !

Et rejoignez-nous pour progresser en Composition ! Dates et inscriptions pour tous nous cours ici !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com