Rieko Matsumotoest dans une laverie / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression retour sur nos pas - grainedephotographe.com (9)

Rieko Matsumotoest dans une laverie / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9.0 sur l’échelle de Richter fractura les terres pacifiques japonaises. D’immenses vagues, parfois atteignant 30 mètres de hauteur, déferlèrent sur les côtes et détruisirent des villes entières. Un déluge auquel s’ajouta l’un des pires accidents nucléaires de notre histoire : la catastrophe de Fukushima. Bilan : 16 000 morts, 6 000 blessés, déplacement des populations, problèmes de salubrité, radioactivité, conséquences multiples, profondes et transversales (financières, structurelles, environnementales, sociales, psychologiques, etc.).

Les photographes français Carlos Ayesta et Guillaume Bression sont retournés sur les lieux du drame. Ils sont parvenus à convaincre certains habitants de la zone d’exclusion de revenir sur les traces de leurs vies passées. Dans ce no man’s land s’érigent désormais des villes fantômes. Seuls leurs habitants sont autorisés à visiter les lieux (ils ne peuvent dormir sur place) parce que seule la radioactivité occupe les ruines.

Découvrez l’intense série photo « Revenir sur nos pas«  des photographes Carlos Ayesta et Guillaume Bression dans laquelle Katsuyuki Yashima, Kanoko SatoRieko Matsumotoes ou encore Midori Ito témoignent dans les décombres. Ils racontent l’histoire de leurs vies. Une vie changée à jamais.

Katsuyuki Yashima dans son atelier / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas -graindephotographe.com (1)

Katsuyuki Yashima dans son atelier / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Setsuro Ito assis à un bar / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (16)

Setsuro Ito assis à un bar / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Restaurant de nouilles japonaises de Namie, à 10 km de la centrale nucléaire / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression- retour sur nos pas - grainedephotographe.com (1)

Restaurant de nouilles japonaises de Namie, à 10 km de la centrale nucléaire / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest

 

Shigeko Watanabe dans son imprimerie / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (2)

Shigeko Watanabe dans son imprimerie / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Kanoko Sato dans un gymnase de lycée / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression- retour sur nos pas - grainedephotographe.com (6)

Kanoko Sato dans un gymnase de lycée / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Magasin de Namie, cambriolé dans les jours qui ont suivi la catastrophe / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (7)

Magasin de Namie, cambriolé dans les jours qui ont suivi la catastrophe / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

 

Hidemasa and Michiko Otaki dans leurs salons de coiffure / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (11)

Hidemasa and Michiko Otaki dans leurs salons de coiffure / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (12)

Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Restaurant de grillade est situé dans la ville de Namie, à 10 km de la centrale nucléaire de Fukushima / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (13)

Restaurant de grillade est situé dans la ville de Namie, à 10 km de la centrale nucléaire de Fukushima / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (14)

Yasushi Ishizuka dans une salle de jeu / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (15)

Kazuhiro Onuki dans son ancien chez lui / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Midori Ito is staged in an abandoned supermarket in the abandoned city of Namie (located 7 kms from the Fukushima plant). Here nothing has changed since the disaster, the products have remained like this since the beginning. On a panel, you can even read in Japanese "Fresh produce". Just after the disaster, Midori Ito evacuated to Minami Aizu for fear of health risks associated with radioactivity. But a year later she had to deal with another disaster (major typhoon). His parents told him it was time to come back anyway because it would face new crisis regardless of where she would reside in Japan. She finally returned to live with her children in the city of Koriyama situated about 60 km from the plant. --- Midori Ito est mise en scène dans un supermarché abandonné de la zone interdite à Namie (ville situé à 7 kms de la centrale). Ici rien n’a changé depuis la catastrophe, les produits sont restés figés. Sur un panneau, on peut même y lire en japonais « Produit frais ». Juste après la catastrophe, Midori Ito a évacuée vers Minami Aizu par peur des risques sanitaires liés à la radioactivité. Mais un an plus tard elle a du faire fasse à une autre catastrophe lors du passage d’un important typhon. Ses parents lui ont dit qu’il était temps de revenir car de toute façon elle devrait faire face à de nouvelle crise quelque soit l’endroit où elle résiderait au Japon. Elle est finalement revenue vivre avec ses enfants dans la ville de Koriyama située à 60 km de la centrale environ.

Midori Ito dans un supermarché abandonné / Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas - grainedephotographe.com (18)

Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas -graindephotographe.com (2)

Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Carlos Ayesta et Guillaume Bression - retour sur nos pas -graindephotographe.com (3)

Photo : Carlos Ayesta et Guillaume Bression

 

Retrouvez le travail des photographes Carlos Ayesta et Guillaume Bression sur leur site internet. Et découvrez l’intégralité de la série « Revenir sur nos pas » dans le livre éponyme

Et rejoignez-nous pour un cours Portrait ! Toutes les dates et inscriptions ici !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com