Nadia Bautista, ou Miss Complejo, est une photographe argentine spécialisée en photographie de nu. Elle trouve ses inspirations dans la musique, le cinéma et la lecture pour les retranscrire dans ses portraits oniriques. Ses photos sont sensuelles mais jamais vulgaires. Parfois en couleur, parfois en noir et blanc, Miss Complejo accorde une importance particulière dans le travail de la lumière qu’elle aime naturelle. Elle nous parle de son parcours à l’occasion d’une interview exclusive que vous retrouverez plus bas.

Nadia Bautista, or Miss Complejo, is an Argentinian photographer specialized in nude photography. She finds her inspiration in music, cinema and books in order to recreate dream-like portraits. Her pictures are sensual but never vulgar. Sometimes Miss Complejo shoots in colors, sometimes she shoots in black and white, but she never neglects the lighting in her photography, as it takes an important part in her job. She tells us about her career in our exclusive interview that you will find below. 

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Tu as commencé la photographie il y a un an et demi, n’est-ce pas ? Comment est-ce que cela s’est passé ? Et pourquoi avoir choisi le pseudonyme « Miss Complejo » ?
You started photography a few years ago, is that right? How did you jump into this, and why choosing the pseudonym « Miss Complejo »?

J’ai commencé la photo il y a 4 ans, après avoir fini mes études de styliste de mode.
Pendant mes études universitaires, je participais à pas mal de productions photographiques que je réalisais avec enthousiasme mais dès que j’ai fini mes études, j’ai ressenti le besoin irrépressible d’étudier les corps : leurs limites, leurs sensualités, leurs sexualités, leurs émotions… Tout ce qui en ressortait.
Je ne pouvais pas comprendre comment pendant toutes ces années d’apprentissage acharnées, nous n’avions jamais pensé profondément au corps humain : comment puis-je habiller un corps que je n’ai jamais étudié nu par exemple ?
Le pseudonyme « Miss Complejo » (Miss Complexe) est apparu pour surmonter pleins de situations complexes que nous rencontrons tous, une identité différente qui m’autorise à travailler avec liberté et sans pudeur. C’est un jeu de mot parce que c’est également « complexe » comme quelque chose de difficile à comprendre.

I started photography four years ago, just after I finished my studies for Fashion Designer. During college time I leaned towards photographic productions and did them with a lot of enthusiasm, but when I finished college I felt the rush to study bodies: their limits, sensuality, sexuality, emotions that come thru.
I couldn’t understand how during those years of hard study we never thought the human body in its depth: how can I dress a body that I’ve never studied naked?
The « Miss Complejo » pseudonym came up to overcome many of the complex situations that we all possess, a different identity that allows me to work with freedom and without shyness. It’s a pun, because it is also « complex » as something difficult to understand.

Qu’est-ce qui t’as attiré dans la photographie de nu ?
What attracted you in nude photography?

L’unicité. Chaque personne est unique est différente. Il y a donc toujours quelque chose à découvrir dans ces portraits. Et ce n’est pas juste quelque chose de visuel et de corporel, c’est également quelque chose d’émotionnel. Les corps traduisent des émotions, du bonheur, de la tristesse, des tourments… Et parfois, pouvoir transmettre et connecter ces émotions me fascine.

The uniqueness. The fact that every person is unique and different makes that everything that I get to photograph is something to discover. And it’s not just something visual and corporeal, it’s an emotional thing also. The bodies, they denote emotions, happiness, sadness, and torment… and sometimes, being able to transmit and connect with those things fascinates me.

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Comment choisis-tu tes modèles ? Est-ce que ce sont des gens que tu connais ?
How did you choose your models? Are they people you know?

Je ne choisi par toujours les personnes que je photographie. À plusieurs reprises je suis contactée pour mon travail. Il y a certaines personnes que je connais, d’autres pas.
Dans tous les cas, je continue avec la promesse que chaque personne est un candidat, il n’y a pas de limite de sexe, de genre ou d’âge.
Je sais que chacun d’entre nous possède quelque chose qui nous rend unique et beau. C’est ce que je veux trouver dans chaque photo que je prends et chaque shooting que je fais.

The people I photograph are not always chosen by me. Many times I am reached by work, There are people I know and people I don’t.
Anyhow I carry on with the promise that everyone is a candidate, there’s no limit: sex, gender or age. I can assure that all of us possess something that makes us unique, and then, beautiful. That’s something I crave to find in every shot and session that I do.

Ce n’est pas difficile ou délicat de diriger des modèles nus lors des shooting ?
Isn’t it hard or awkward photographing and directing them naked ?

J’ai commencé en photographiant des gens que je connaissais, j’étais un peu plus timide et je pense que les relations entre les gens apportent une certaine sorte d’inhibition et de pudeur… en tout cas pour moi.
Aujourd’hui, je prends beaucoup plus souvent en photo des gens que je ne connais pas et je suis plus à l’aise. C’est toujours un peu difficile de photographier quelqu’un nu, il faut faire attention à ne pas être trop brutal ou grotesque.
Pour ma part, je cherche à dire à la personne en face de mon objectif qu’il y a quelqu’un ici qui aime son corps et qui cherche avant tout à montrer à quel point celui-ci est beau.

I started photographing acquaintances, being a little bit more shy, I believe that it’s because there’s a former relationship and that brings inhibition… at least to me.
Nowadays I take people I don’t know in front of the camera more often, and I feel comfortable doing it. It’s always a bit hard to photograph someone naked, avoiding being rough or grotesque.
On my behalf, I’m looking to tell the person that’s in front of the camera that here there’s someone that loves their body and will seek, among everything else, to show how beautiful it is.

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

De manière générale, comment diriges-tu tes séances photo ?
In general, how do you direct your shootings ?

J’essaie d’être la plus naturelle possible avec la personne en face. Je regarde attentivement sa gestuelle, comment il se déplace, ses expressions… et ensuite je shoot, en essayant de ne pas envahir l’espace personnel de la personne. Avec le temps, la personne se détend et ne remarque même plus ce que je fais.
Une fois que la personne est à l’aise et que je le ressens, je commence à la diriger vers ce que j’attends d’elle. Je corrige certains détails ou demande quelque chose de spécifique. Mais tout le monde est différent, parfois je ne dit rien et parfois je mime ce que je veux.

I try to be as natural as possible with the one in front of the camera. I first watch their gestures, how they move, and their expressions… and then I shoot trying not to invade the person. With time, they get relaxed and don’t notice what I’m doing.
Once the person gets confident, and I feel their comfort myself, I start leading them towards what I’m looking for, I might correct details or ask for something specific. However, everyone is different. Sometimes I keep quiet and other times I can just mime what I want.

Il y a beaucoup de noir et blanc parmi tes photos, tu préfères shooter en noir et blanc plutôt qu’en couleur ? Pourquoi ?
There are a lot of black and white pictures among your work, would you say you prefer black and white to colour ? Why ?

J’ai commencé à shooter en noir et blanc parce que je n’arrivais pas à trouver une couleur qui me satisfaisait. J’ai pris un certain temps pour être à l’aise avec la retouche couleur.
Aujourd’hui (et je suis sure que ça changera, tout change avec le temps), je me sens plus à l’aise dans le fait de retoucher en couleur et je suis même fière du résultat, du temps et de l’effort que ça m’a pris pour trouver ce que j’aimais.
Je travaille toutes mes sessions avec l’humeur qui me vient, la couleur et l’ambiance de mes photos varient beaucoup en fonction d’elle. Mais je ne perds jamais ce qui me fonde. Je réalise maintenant que c’est ma marque.

I started shooting in black and white because I couldn’t find a colour that satisfied me. It took me quite long time to edit in full colour and being comfortable enough to start showing it.
Nowadays (I’m sure that it’s going change, as everything does all the time) I find myself really comfortable editing colour, and even proud of the result for the time and effort that took me finding it. I can even realise I could brand it. I like working in every session with the mood that gets me, and the colour and ambient may vary quite a lot without losing something of my own.

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Quel appareil photo utilise-tu ? 
What gear to you use ?

J’utilise un Nikon D5100 classique. J’aime beaucoup quand les gens me demandent si j’utilise un plein format, ça serait un rêve.

I use a simple Nikon D5100. I’m thrilled when someone asks me if I use a Full Frame Camera, it’d be a dream.

Est-ce que tu retouche beaucoup tes modèles ? Ou est-ce que tu préfères garder les défauts du corps visibles ?
Do you edit a lot your models or do you rather keep the flaws visible ?

Honnêtement, je ne les retouche pas. J’aime que mes modèles soient « vrais » : la peau, la texture, les pores… j’aime qu’ils soient accessibles et non des être irréels ou surnaturels.
Mon idée est de rendre une femme belle, qu’elle en soit consciente, sans pour autant répondre aux paramètres et stéréotypes de beauté.

Honestly, i don’t edit them. I like my models to look real: the skin, the texture, the pores… i like them to be accesible people and not something unreal or supernatural.
My idea is to get a beautiful woman known, being unique and real, not responding to any parameter or stereotype of beauty.

Un conseil pour les personnes qui souhaiteraient se lancer dans la photo (de nu) ?
What advice would you give to someone who wants to start (nude) photography ?

Je dirais qu’il faudrait qu’ils aiment ce qu’il fassent avec une réelle force et que la peur ne devrait jamais les empêcher de faire ce qu’ils souhaitent faire. Parce que le talent et la créativité ne dépendent pas de l’équipement ou du modèle, tout ça c’est du travail et beaucoup de passion.

I’d say that they must love with real strength what they do, and that fear must never hide the wish of what they want to do, because talent and creativity are not about equipment or a model, they’re about work and lots of passion.

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest
Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Photo : Miss Complejo

Retrouvez toutes les photos de Miss Complejo sur son compte Flickr.

Vous aussi, apprenez à prendre en photos en amis : toutes les dates de nos cours Portrait.

.
Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com

.