Lucea Spinelli est une photographe new-yorkaise qui donne vie à la lumière. En associant le light painting et le gif, Spinelli parvient à conter des histoires qui intriguent, dans lesquelles la lumière semble se personnifier pour devenir un être doué de raison.

Elle tournoie dans les décors comme une entité mystérieuse, comme une énergie venue d’ailleurs, qui se meut solitaire, à l’abri des regards. Elle s’amuse comme une enfant, rase les murs, éclaire subrepticement la nuit puis s’efface dans le silence de son indifférence. Un travail enivrant et inspirant qui hypnotise.

Découvrez l’artiste et les coulisses de sa série dans notre interview exclusive.
grainedephotographe.com

Photo : Lucea Spinelli

Arches

Photo : Lucea Spinelli

Peux-tu nous parler un peu de ta carrière de photographe ?

Depuis très jeune, je vois mon appareil photo comme un moyen d’interpréter le monde et de vivre avec. Comme je n’ai jamais suivi de cours photo, cette passion n’a jamais cessé d’être liée à une fascination enfantine. Depuis que je travaille la photo plus sérieusement, ma pratique s’est diversifiée. Je m’intéresse au light painting, à la photo reportage et au noir et blanc. Chacun de ces genres me permet de concevoir la beauté d’un regard différent.

 

Photo : Lucea Spinelli UP

Comment as-tu eu l’idée de combiner le light painting et le gif ? 

J’ai toujours été fasciné par le stop motion et par sa capacité à raviver des moments uniques. Après avoir expérimenté le light painting pendant un certain temps, je suis devenue fascinée par ces formes et ces ombres fantomatiques que je créais. Cette interprétation m’a donné envie de leur donner vie, grâce au mouvement. Même sur une photographie papier, nous avons l’impression que ces formes sont prêtes à bondir hors de la page.

 

D’ailleurs, comment procèdes-tu ? Cette photo en particulier a attiré mon attention…

Photo : Lucea Spinelli

Photo : Lucea Spinelli

Pour ce gif, j’ai été inspirée par la beauté toute particulière de cette cloche en verre. Les cloches en verre me font penser à quelque chose de contenu ou de protégé, mais qui peut être libéré à tout moment. Peut-être comme un oiseau dans une cage, une émotion piégée ou l’odeur d’un fromage « qui pue ». La lumière est symbolique d’une énergie frénétique et concentrée, elle me semblait en être la représentation parfaite. J’ai percé un trou dans la table pour insérer la lumière dans la cloche.

 

Pourquoi as-tu choisi ces lieux particuliers, ils te sont familiers ?
.
J’ai essayé de choisir des lieux qui évoquent l’inconnu ou l’invisible. C’est pourquoi mes endroits préférés pour photographier sont ceux qui renferment une réelle puissance narrative, comme les lieux abandonnés ou les intérieurs stylisés.

 

Photo : Lucea Spinelli

Passengers

Photo : Lucea Spinelli

Aucune personne n’est présente dans ta série, pourquoi as-tu fais le choix de ne montrer que des lieux vides ?
.
Mes photos offrent une vue sur le monde qui nous entoure mais que nous ne pouvons pas voir, je pense que mettre des personnes dans ces lieux déconstruirait cette magie. Cela étant dit, j’ai récemment commencé à expérimenter l’interaction entre homme et lumière. Ces photos possèdent selon moi une sensibilité différente.

 

Quel matériel utilises-tu ?
.
J’utilises un Canon 5D Mark III et diverses sources de lumière.

 

Photo : Lucea Spinelli

Photo : Lucea Spinelli

Photo : Lucea Spinelli

Photo : Lucea Spinelli

Quel est ton meilleur souvenir en tant que photographe ?
.
Le premier souvenir qui me vient à l’esprit, c’est ma séance photo dans un hôtel abandonné au Mexique. Cet hôtel a été abandonné pendant sa construction, c’était un squelette bétonné fait d’arcades, de murs et de planchers.  Il y avait trois étages, d’innombrables couloirs et les chambres serpentaient autour d’énormes cours avec des fontaines et des allées – ce cadre semblait éternel. Il était parfaitement paisible dans l’obscurité.

.
Au regard de ton expérience, quel conseil donnerais-tu à un photographe amateur qui souhaite devenir professionnel ?
Trouve ta magie, adore-la et n’oublie pas tes batteries de rechange.

grainedephotographe.com

Photo : Lucea Spinelli

Photo : Lucea Spinelli

 

Photo : Lucea Spinelli

Photo : Lucea Spinelli

Photo : Lucea Spinelli

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest

Photo : Lucea Spinelli

 

Photo : Lucea Spinelli

 

Photo : Lucea Spinelli

 

Photo : Lucea Spinelli

 

Photo : Lucea Spinelli

 

Photo : Lucea Spinelli

Retrouvez toutes les photos de Lucea Spinelli sur son site et n’hésitez pas à la suivre sur Instagram et Tumblr !

Et rejoignez-nous pour apprendre la technique du light painting à l’occasion d’un cours Photo de nuitDates et inscriptions pour tous nous cours ici !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com