Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Nobuyuki Kobayashi est un photographe japonais qui utilise le tirage Platine Palladium. Ce procédé traditionnel respecte une procédure exigeante mais possède plusieurs avantages, dont une gamme étendue de tonalités et une grande espérance de vie. Les particules de platine s’imprègnent dans le papier et permettent à l’image de se conserver aussi longtemps que lui.

Darkroom - Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Et ça tombe bien, parce que le photographe japonais utilise du papier Washi, papier japonais reconnu au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, qui perdure dans le temps jusqu’à 1000 ans. Rien de mieux, en somme, pour saisir les visages des Dieux incarnés par la nature, thème de sa série intitulée Portraits of Nature : Myriads of Gods.

Shooting-for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Voici un travail dont le fond vaut largement la forme et pour lequel le photographe s’implique corps et âme.

Kobayashi nous livre quelques unes de ses réflexions sur sa série et nous parle du tirage Platine dans notre interview exclusive, que vous trouverez ci-dessous.

senkai - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Peux-tu nous dire comment tu as commencé la photo ? Et nous parler un peu de toi ?

Je suis né dans la préfecture de Saitama en 1970. J’étais un enfant qui voulait voyager, partir loin. Je souhaitais voir des endroits que je n’avais jamais vus et découvrir la façon dont les gens vivent. Au lycée, j’ai compris qu’il fallait que j’allie les voyages avec mon avenir professionnel. Je voulais une vie remplie de séjours. Mais je détestais vraiment les appareils photos. Je ne supportais pas de me voir en photo et je ne supportais pas prendre des photos. Peut-être était-ce lié à un souvenir, lorsque ma mère feuilletait nos albums photos en soupirant et en n’arrêtant pas de dire « c’était bien, à l’époque… ». Cela me faisait penser que les photos négligeaient le présent et nourrissaient notre obsession pour le passé. Quel enfant cynique !

 

kourin - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Tout a changé au lycée, pour la photo. Un jour, plusieurs amis viennent me voir pour que je leur raconte un voyage que j’ai fait. L’un d’eux me dit : « S’il-te-plaît, prends des photos la prochaine fois, on aimerait vraiment voir ce que tu as vu ». Mais je n’aime pas prendre des photos… lui dis-je, « Non je n’aime pas ça… ». Il me répond : « Quel dommage ! Tu as un cœur de pierre ! ». J’ai été beaucoup touché. Vraiment beaucoup. Du coup, j’ai changé d’avis et j’ai essayé de prendre des photos pour eux. C’est pourquoi, maintenant, je suis un photographe qui photographie pour les personnes qui veulent voir mes photos et pour ceux qui veulent voir le monde. C’est mon histoire 🙂

mugen - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Ta série « Portrait of Nature: Myriads of Gods » a été tirée en platine palladium, peux-tu nous expliquer de quoi il s’agit ?

Le tirage platine palladium est une méthode traditionnelle qui date de plus de 140 ans. La beauté du résultat est unique.

J’applique avec un pinceau une solution photosensible, un mélange d’oxalate ferrique, de platine et de chlorure de potassium. Après avoir séché le cliché pour faire un papier photographique, je l’expose à la lumière ultraviolette telle que la lumière naturelle ou une lumière chimique. La sensibilité est très basse et l’élargissement est pratiquement impossible (le tirage platine nécessite une forte lumière UV et des négatifs de la taille de l’image souhaitée ndlr).

kannabi - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Une des fascinations de ce procédé d’impression est la possibilité d’utiliser la texture originale du support de l’impression. Pour cela, j’utilise le papier Washi qui est riche et texturé. Le nom de ce papier est «papier Hosokawa» et son procédé de fabrication a été désigné comme étant d’importance culturelle nationale en 1978. Cette technique est restée la même depuis 1642. En 2014, le papier Hosokawa a été reconnu comme patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

tatae - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Depuis quand utilises-tu l’impression platine palladium ? Comment as-tu connu ce procédé ? Est-il connu dans le monde de la photo ?

J’ai connu la technique du Platine Palladium lorsque j’avais 24 ans. J’ai vu de très beaux clichés tirés en Platine Palladium dans une galerie à Tokyo. La personne qui a fait les tirages est Koichiro Kurita. Il est devenu mon mentor, mon maître. L’année suivante, j’ai appris à développer les films argentiques pendant deux ans. Ensuite, je me suis intéressé à d’autres méthodes de développement alternatives. Puis, j’ai appris l’impression Platine à 28 ans.

seikan - grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Peut-être que cette méthode n’est pas connue du grand public, mais elle l’est dans le monde de la photo. Cependant, le processus est difficile. Cela explique, à mon avis, que très peu de personnes procédent à l’impression Platine.

zen - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Quels sont les avantages du platine par rapport à l’argentique ou au numérique ? As-tu essayé de faire des impressions avec de l’or ?

Le tirage platinium palladium est la combinaison de l’impression platine qui permet aux clichés de se conserver (de ne pas être affecté par les changements environnementaux) et de la qualité du papier Hosokawa qui vit plus de mille ans. Cela résout tous les problèmes que rencontre la photographie aujourd’hui. Notamment le problème que pose les réplications (le papier Washi est artisanal, aucune copie exacte ne peut être réalisée).

 

tenken - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

La différence, c’est la texture chaleureuse du papier Washi alliée à l’expression profonde et riche de la graduation tenue par le platine. Ce rendu vaut la peine de faire un effort.
Je n’utilise pas d’or pour l’impression. Mais j’en utilise pour empêcher la dégradation de mes négatifs.

mukyuu - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Comment as-tu choisis les lieux de cette série ? Comment reconnais-tu les visages des Dieux ?

C’est juste une sensation, un sentiment. Je ne me préoccupe que de la direction et non pas de la destination, lors de mes voyages photos. Je n’aime pas avoir de destination. Je ne vais pas dans les espaces connus dans lesquelles on prend habituellement des photos. Oui, la sensation uniquement. Je reconnais ces visages grâce à ma sensibilité.

ginga - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Quel est ton meilleur souvenir en tant que photographe ?

Les moments où je suis capable de ne faire qu’un avec la nature. Lorsque j’arrive à éprouver ce sentiment un certain moment, lorsqu’il y a ce quelque chose qui me porte et que je me sens pleinement conscient, je ressens le plus grand des bonheurs.

syouucyuu - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

Que recommandes-tu à des jeunes (ou moins jeunes) photographes qui souhaitent utiliser la technique du Platine Palladium ?

Pour ceux qui souhaitent se lancer, je leur recommande vivement de le faire. Par exemple, pour celui qui commence à se lasser du numérique ou celle qui souhaite aiguiser et affirmer sa personnalité. Pour ceux qui veulent réellement utiliser le Platine, je peux leur dire ça. Essayez, mais sachez que c’est un processus long et exigeant. Cependant, le futur appartient à ceux qui n’abandonnent jamais. Et s’il-vous-plaît, utilisez d’abord des kits pour débutant. Et au début, pratiquez avec un expert comme je l’ai fait lorsque j’étais jeune.

kamui - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

 

gyouka - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

kizashi - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest

 

kyouzon - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

mizoregawa - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

yuuzen - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

syunshi - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

shin - for grainedephotographe.com Les visages de Dieu de Nobuyuki Kobayashi en tirage Platine & Palladium

Photo : Nobuyuki Kobayashi

 

Retrouvez tous les projets de Nobuyuki Kobayashi sur son site ou sur sa page Facebook !

Et rejoignez-nous pour un cours Composition ou un cours Profondeur de champ !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com