Dans sa série Pixxxel, le photographe français Jean-Yves Lemoigne pixelise ses modèles à l’extrême. Il mêle monde physique et digital et fait rencontrer deux univers opposés mais qui se complètent malgré tout. Grâce à son univers unique, Lemoigne sème le doute en intégrant, dans un décor concret, un élément mi-réel  mi-fictif.

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Pour créer une image pixelisée, il prend d’abord en photo son modèle puis commence pixeliser grâce à Photoshop pour se donner une idée du rendu. Il envoie ensuite la photo à un artiste spécialisé dans les effets spéciaux qui pixelise d’abord le modèle en nuances de gris puis en couleur. Le procédé dure 3 jours : un jour pour le gris, un jour pour la couleur et un jour pour finaliser les détails sous Photoshop.

Pour ses shooting, il utilise un appareil Hasselblad H2 avec un objectif 35mm et un dos numérique Phase One P30 avec une exposition à f/13.

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest
Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Photo : Jean-Yves Lemoigne

Pour découvrir les autres série de Jean-Yves Lemoigne, rendez-vous sur son site internet et sur sa page Facebook.

>>> Pour suivre des cours photo c’est par  ICI