Photo : Stéfanie Renoma / Elliott Sailor - Make up : Corine Tweed

Photo : Stéfanie Renoma / Elliott Sailor – Make up : Corine Tweed

Diplômée de l’école supérieure d’art moderne et Esmod, la styliste, directrice artistique et photographe française Stéfanie Renoma est la digne héritière de son père Maurice Renoma, lui-même styliste, scénographe et photographe.

Traînant depuis plus de 20 ans ses basques arty rock dans les sillons de la mode, Stéfanie place l’art au centre de sa vision créative.

Restée très influencée par l’érotisme moqueur de la fin des années 70 aux messages de liberté et d’humour, son travail s’en imprègne, se joue des miroirs, des tours de passe-passe entre féminité assumée et masculinité raffinée. Par ailleurs, l’androgynie occupe une part essentielle aussi bien dans sa vie que dans son travail.

(…) ses photos et vidéos mêlant symboles et genres, signent sa fascination pour l’autre lorsque celui-ci fait l’expérience de soi face à son double le plus intime.

A l’occasion de la sortie de son livre Monographie réalisé en partenariat avec Normal magazine, The Blog grainedephotograhe a décidé de vous faire découvrir une partie du travail provocateur de la talentueuse Stéfanie Renoma

Photo : Stéfanie Renoma / Zelie Allemoz - Make up : Julie Mandin - Lieu : Maison boudoir Paris

Photo : Stéfanie Renoma / Zelie Allemoz – Make up : Julie Mandin – Lieu : Maison boudoir Paris

 

Photo : Stéfanie Renoma / Raphael Say

Photo : Stéfanie Renoma / Raphael Say

 

Photo : Stéfanie Renoma / Alexandra Galleen - Make up : Odile jimenez - Hair : Benjamin Mignot

Photo : Stéfanie Renoma / Alexandra Galleen – Make up : Odile jimenez – Hair : Benjamin Mignot

 

Photo : Stéfanie Renoma / Guillaume Thomas - Make up : Adélie Balez - Lieu : Nolinski Hotel

Photo : Stéfanie Renoma / Guillaume Thomas – Make up : Adélie Balez – Lieu : Nolinski Hotel

 

Photo : Stéfanie Renoma / Megane Lemiel - Make up : Odile Jimenez - Hair : Kevin Jacotot

Photo : Stéfanie Renoma / Megane Lemiel – Make up : Odile Jimenez – Hair : Kevin Jacotot

 

Photo : Stéfanie Renoma / Gino Lecomte & Anthony Perreau - Make up : Adélie Jimenez - Hair : Kevin Jacotot - Lieu : Maison boudoir Paris

Photo : Stéfanie Renoma / Gino Lecomte & Anthony Perreau – Make up : Adélie Jimenez – Hair : Kevin Jacotot – Lieu : Maison boudoir Paris

 

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest

 

Photo : Stéfanie Renoma / Princess and the Peas // Eat My Art

Photo : Stéfanie Renoma / Princess and the Peas // Eat My Art

 

Photo : Stéfanie Renoma / Inferno // Noctis Magazine

Photo : Stéfanie Renoma / Inferno // Noctis Magazine

 

Photo : Stéfanie Renoma / Taste My Lips // Oob Beauty

Photo : Stéfanie Renoma / Taste My Lips // Oob Beauty

 

Photo : Stéfanie Renoma / Inferno // Noctis Magazine

Photo : Stéfanie Renoma / Inferno // Noctis Magazine

 

Photo : Stéfanie Renoma / Labyrinthe // Gaschette Magazine

Photo : Stéfanie Renoma / Labyrinthe // Gaschette Magazine

 

Photo : Stéfanie Renoma / Once Upon a Time // Singularity Magazine

Photo : Stéfanie Renoma / Once Upon Time // Singularity Magazine

 

Photo : Stéfanie Renoma / Maarten Convens

Photo : Stéfanie Renoma / Maarten Convens

Comment crée-t-on un genre, pour le représenter dans l’esthétisme exacerbé d’une opulence artificielle ? Comment photographier le neutre jouant de et avec lui-même, pour mieux se jouer de nous ? Comment incarner un dimorphisme impossible ?

Les photographies de Stéfanie répondent à ces questions et ouvrent à d’autres. Lecteur, spectateur, questionnez vous. Car c’est bien ici l’histoire de ce livre. Une histoire dont les bases d’un jeu dont les règles se modifient à mesure qu’on y joue, et qu’on tourne les pages. Ce livre est tantôt désires lucides, tantôt délires hallucinés, le point névralgique d’un inconscient créatif débridé, à la croisée de mondes qui se rencontrent. Les héros de cette farce, les personnages et modèles de ces scènes, sont des êtres hors la loi terrestre, un théâtre à distance, où la traditionnelle identité vire au délitescent, pour faire place à un troisième sexe, un sexe Renoma.

Préface du livre Monographie par Guillaume Rogez & Philippe Guédon Normal Magazine. 

Stéfanie Renoma présente sa nouvelle exposition « Vibrations »,
du 25 novembre 2016 au 24 mars 2017 à l’hôtel Nolinski Paris.

Stéfanie Renoma Portrait

Stéfanie Renoma

Retrouvez l’ensemble du travail de Stéfanie Renoma sur son site et retrouvez son livre ici

Et rejoignez nous pour un cours Portrait et/ou Studio ProDates et inscriptions pour tous nous cours ici !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com