Aliza Razell est une jeune photographe de 19 ans vivant dans le Massachussets. Passionnée de photographie et d’aquarelle, elle a décidé de réaliser une série de clichés mêlant les deux formes d’art. Grâce à l’outil Photoshop, elle a pu créer deux séries d’autoportraits aussi beaux qu’intrigants. 

Photo : Aliza Razell

Ikävä – Photo : Aliza Razell

La première série s’intitule « Anesidora » , autre nom de la Boîte de Pandore. Ou plutôt « la jarre » comme le souligne l’artiste : « Oui, une jarre, une large urne – mais au XVe siècle le terme a mal été traduit du latin à l’anglais pour devenir une boîte ». Cette série incarne l’évolution de notre comportement face à l’inconnu, de la confrontation à l’acceptation.
 
La deuxième série s’inspire du mot finlandais « Ikävä » qui désigne le sentiment que l’on ressent quand une personne, un objet ou un endroit nous manque. Des clichés où la tristesse et la nostalgie ambiantes tranchent avec les traînées d’aquarelle multicolore.

 

Photo : Aliza Razell

Anesidora – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Anesidora – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Anesidora – Photo : Aliza Razell

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest
Photo : Aliza Razell

Anesidora – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Anesidora – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Anesidora – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Ikävä – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Ikävä – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Ikävä – Photo : Aliza Razell

Photo : Aliza Razell

Aliza Razell, photographe

Pour découvrir les œuvres oniriques d’Aliza Razell, vous pouvez la suivre sur son compte Facebook ou Flickr.

 

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com

>>> Pour suivre des cours photo c’est par  ICI