Que l’on soit photographe professionnel ou amateur, débutant ou confirmé, savoir comment stocker ses photos et les sauvegarder est primordial. Qu’il s’agisse de photos pour des clients ou des souvenirs capturés à travers l’objectif du boitier, la perte de ces photos peut se révéler ennuyeuse. Voici donc quelques conseils qui vous éviteront quelques problèmes.

 

Mais avant, un peu de vocabulaire ;

Duplication de données : faire une copie d’un fichier sur un autre périphérique

Périphérique : désigne un appareil que vous pouvez connecter à votre ordinateur

Cloud : « nuage » en anglais, désigne un système de stockage en ligne

Teraoctet (ou To) : unité de mesure d’information de quantité numérique

 

 

Tout d’abord les bases,

La manière dont vous allez penser votre « stratégie » de sauvegarde de fichier est importante. Il faut que celle-ci soit suffisamment simple pour vous, car un processus de sauvegarde trop compliqué est vite décourageant. Il y a 4 variables à considérer pour votre stratégie : la facilité de duplication, la corruption de données, la protection contre la casse ou le vol, la facilité de récupération.  

La première (et la plus simple) chose à faire est de sauvegarder ses photos à plusieurs endroits. De cette manière vous vous assurez une protection contre les problèmes liés a votre matériel (panne d’ordinateur par exemple), à la corruption de vos données et au vol/casse/incendie/inondation. Souvenez vous simplement qu’il est primordial de pouvoir accéder rapidement à vos sauvegardes de fichiers.

Exemple de disque dur externe (marque : Seagate)

Exemple de disque dur externe (marque : Seagate)

 

Dans l’idéal.

Une fois vos photos prises, sauvegardez le contenu de votre carte mémoire sur un disque dur (interne ou externe). Ce disque dur (qui sera votre périphérique de travail) devrait ensuite effectuer une sauvegarde sur un autre disque dur (qui vous servira uniquement à la sauvegarde) que ce soit immédiatement ou à horaires fixe (toutes les heures, etc…).

Ce qui vous fait 3 sauvegardes sur 3 périphériques différents, donc 3 fois moins de chances de perdre vos données.
A partir de la vous pouvez sauvegarder votre disque dur de travail ou votre disque dur secondaire sur un système de stockage en ligne (plus communément appelé « cloud ») dont la principale qualité est de ne pas être situé chez vous (donc récupérable plus facilement).

Il existe de nombreux logiciels de sauvegarde de données, assurez vous seulement que le logiciel que vous choisissez  créé des copies exactes de vos fichiers, il faut que vous puissiez voir toutes vos photos sur vos disques dur et ce à n’importe quel moment.

De cette manière si vous effacez une photo sur votre disque dur de travail, vous pourrez toujours la récupérer facilement. Certains de ces logiciels vous préviendront même si vos données n’ont pas été sauvegardée depuis un certain temps, ce qui vous permettra de voir si votre système de sauvegarde est encore actif. Si vous êtes professionnels, rappelez-vous que faire toutes ces sauvegardes vous obligera à formater régulièrement tout vos périphériques afin de ne pas les saturer.

 

Pour les photographes professionnels

Selon l’intensité de votre activité, il est possible de ne prendre que des disques dur (un pour le travail et un pour les sauvegardes). En revanche, si les disques dur ne sont plus suffisant, il est temps de vous intéresser au NAS.

Le NAS (Network Attached Storage ou serveur de stockage en réseau) est un appareil qui combine de multiples disques durs. Ceci vous permet d’agrandir grandement votre espace de stockage et étant donné qu’il est lié à votre connexion internet locale, vous permet de transférer des fichier beaucoup plus rapidement.

Avec un NAS il est possible d’attendre des espaces de stockage supérieur à 8 Teraoctets (ce qui fait beaucoup, BEAUCOUP de photos), pour un prix relativement peu élevé et assez facile à installer. Il faudra toujours les formater régulièrement, mais pas aussi souvent qu’avec des disques durs ce qui vous permettra d’économiser beaucoup de temps à long terme.

Les NAS utilisent généralement un système de stockage appelé RAID (Redundant Array of Independent Disks). Cela vous permet de stocker un fichier sur plusieurs disques durs. Il y a de nombreux types de RAID, mais concentrons nous ici, sur ceux qui incluent plus de deux disques durs.

Si vous utilisez quatre disques durs en RAID et qu’un de vos disques dur est défectueux, vous pouvez installer un nouveau disque dur et stocker de nouveau des fichiers dessus. Attention, la plupart des RAID ne peuvent gérer qu’un seul disque défectueux à la fois, cela dit avoir deux disques défectueux est relativement rare. Certains NAS ont leur propre RAID qui vous donnent des bénéfices additionnels (comme une plus haute tolérance de disques défectueux).

Si vous en avez le budget, certains NAS ont un logiciel intégré vous permettant de faire une sauvegarde directement sur plusieurs cloud. Ce système permet donc de faire des copies et de les gérer facilement. Petite précision, si votre NAS n’est pas vendu avec un disque dur, assurez vous qu’ils sont bien compatibles l’un avec l’autre.

En configurant votre sauvegarde sur le cloud, il est recommandé d’opter pour une sauvegarde (et non une duplication) de vos données. De cette manière si vos données sont corrompues sur votre lieu de travail, vos copies sur le cloud sont intactes. Cela prendra plus de temps pour effacer vos ancien fichier (puisqu’il faudra le faire sur votre disque dur local ET le cloud) mais c’est la méthode la plus sure pour garder vos photos et pour pouvoir les récupérer en cas d’urgence

Exemple de serveur NAS (marque : Synology)

Exemple de serveur NAS (marque : Synology)

 

En résumé

Pour sauvegarder vos photos en toute sécurité, l’idéal est d’avoir un disque dur de travail, un disque dur de sauvegarde et un système de stockage sur cloud. Chaque périphérique sauvegarde sur le suivant ce qui vous protège de la corruption de données. Vos images sont situées sur plusieurs appareils ce qui vous garanti une certaine protection contre le vol ou les catastrophe. Vu que tout est sauvegardé sans être compressé ou modifié vous pouvez facilement voir et récupérer vos fichiers a n’importe quel moment.
Bien évidemment vous pouvez vous adapter à ce système, tout le monde n’as pas forcement le temps ou l’envie d’acheter et d’installer tout ces périphériques, alors gardez simplement cette idée de base : Pensez à sauvegarder vos photos à différents endroits.