Lorsqu’il était jeune, le photographe américain Travis Rix a passé beaucoup de temps sur les routes de son pays avec sa famille. Sa mère l’encourage à prendre des photos pour garder des souvenirs de ses voyages.

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Au cours d’un voyage à Pacific City dans l’Orégon, Travis Rix photographie un magnifique paysage composé de grands pins. Puis, il remarque au milieu des pins la présence d’un port-a-potty (toilette portative en plastique) bleu.

La façon dont la lumière traverse les arbres et le bleu du port-a-potty mélangé à la couleur de la terre et du ciel amène quelque chose de particulier à la photo qui plait au photographe.
Une semaine plus tard, lorsqu’il retourne au même endroit, Travis se rend compte que d’autres port-a-potty ont été installés.

Il cherche ensuite d’autres paysages aux scènes similaires en photographiant  le port-a-potty sous un certain angle pour le placer au meilleur endroit.

Lorsque quelqu’un lui dit « Nous allons construire une maison ici », le photographe a répondu « vous allez construire beaucoup plus qu’une maison, le port-a-potty est le premier signe que l’environnement va changer. Le lac, les prairies et les montagnes ne seront plus les mêmes, quelque chose va influencer l’environnement. »

Travis Rix précise que la première fois que les gens regardent ses photographies, ils rigolent puis prennent un autre regard et disent « Ah, je comprends ! ».

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

Photo : Travis Rix

 

En savoir plus : 

Le site web de Travis Rix

La page Instagram du photographe et sa page Twitter