Vivant à Brighton, Eva Bowan est une artiste polonaise. Passionnée dès son plus jeune âge par les arts visuels, elle est aujourd’hui une artiste audiovisuelle expérimentale. Excellant dans de nombreuses disciplines artistiques, Eva produit des œuvres visuelles et sonores à la fois surréalistes et mélancoliques.

Eva pratique de nombreuses disciplines artistiques telles que la photographie, la musique, la vidéographie, la peinture et le collage. Par la combinaison de ces divers supports artistiques, elle tente d’offrir l’expérience la plus holistique possible à ses spectateurs.

Eva Bowan Paysages oniriques
© Eva Bowan

Une artiste aux multiples talents

Née à Cracovie en Pologne, Eva a déménagé au Royaume-Uni en 2011. Elle a suivi une formation en psychologie, en musique et en design graphique. Elle travaille généralement en indépendante sur de nombreux projets en tant que designer et directeur créatif. Sa passion pour la photographie s’est manifestée à l’âge de 11 ans. Les thèmes qu’elle aime aborder à travers ses œuvres sont les rêves, l’évasion et la nature. Elle puise son inspiration dans tout ce qui peut l’aider à s’échapper du quotidien et de la réalité. L’apprentissage permanent de nouvelles compétences faisant partie intégrante de son travail, Eva a une soif d’apprendre et d’essayer de nouvelles choses la poussant toujours plus loin dans la démarche artistique de ses projets.

Eva Bowan Paysages oniriques
© Eva Bowan

Des créations aux vertus libératrices

Ses réalisations ont une dimension onirique et surréaliste, reflétant sa propre perception du monde, ou plutôt du monde tel qu’elle voudrait qu’il soit. Elle aime donner l’impression de pénétrer un rêve (ou un cauchemar) lors de la découverte de ses œuvres. En combinant souvent des techniques analogiques et numériques, Eva crée sur ses images des impressions oniriques reflétant ses propres états émotionnels changeants. À la fois surréalistes et abstraites, ses œuvres offrent libération et apaisement à ses spectateurs dans des environnements souvent méditatifs.

« J’aime autant la photographie numérique que la photographie analogique, mais j’ai tendance à donner à toutes mes photos l’aspect d’une pellicule parce que celle-ci accentue l’impression de rêve. »

Eva Bowan
Eva Bowan Paysages oniriques
© Eva Bowan

Des photographies oniriques et mélancoliques

Son univers est captivant et invite à un voyage introspectif. Outre le rêve, ses clichés témoignent de fantasmes cachés, de peurs obsédantes, d’observation de la nature, d’analyse de notre propre monde intérieur ainsi que du monde extérieur dans toute sa splendeur. Véritable amoureuse des couchers de soleil, Eva sait s’y prendre pour faire rejaillir de mille feux les couleurs flamboyantes du soleil sur ses clichés capturés sur la plage de Brighton. Les couleurs récurrentes sur ses images sont souvent un dégradé de violet, de Magenta et d’orange virant au rouge. De temps à autre, elle inclut une présente humaine sur ses images créant davantage un sentiment de solitude, d’évasion et de contemplation face à la nature.

 » Je trouve beaucoup de réconfort dans la nature. Je veux partager la beauté de ce que je vois autour de moi, mais à travers mon propre prisme, en créant mes propres histoires. « 

Eva Bowan
Eva Bowan Paysages oniriques
© Eva Bowan
Eva Bowan Paysages oniriques
© Eva Bowan

Le processus artistique d’Eva pour créer ses photographies oniriques

Eva aime expérimenter de nombreuses techniques pour ses photographies oniriques. En travaillant de façon différente tous les jours, elle parvient à trouver le juste équilibre entre les couleurs et l’exposition en utilisant plusieurs logiciels de retouche photo. En utilisant des pellicules périmées et des filtres de nuances différences comme des Psychedelic Blues, Lomo Purple ou Cokin de couleur orange ou irisée, Eva parvient à créer l’univers surréaliste souhaité pour ses photographies oniriques. Les pellicules permettent à ses images de profiter de couleurs plus vives, d’obtenir du grain supplémentaire tout en apportant cet effet « rétro » recherché.

 » Les couleurs représentent l’écart par rapport à la réalité telle que nous la connaissons. C’est une réalité où les émotions et les humeurs dominent la perception. Elles représentent le fait de ressentir au lieu de voir. C’est très évocateur et réconfortant pour moi. « 

Eva Bowan
Eva Bowan
© Eva Bowan
Eva Bowan Paysages oniriques
© Eva Bowan

Nous avons demandé à Eva si certaines de ses photographies ont pour elle une signification particulière ou une histoire à raconter. Voici sa réponse en mots et en image.

 » Beaucoup d’entre elles ont une signification particulière pour moi, mais cette image est l’une des premières photos analogiques que j’ai prises. J’avais environ 12 ans et c’est le toit au-dessus de la maison de ma famille en Pologne, elle a été prise probablement peu de temps après mon déménagement. Ma mère a conçu la maison elle-même, elle est donc le fruit de son travail acharné. J’ai toujours aimé l’aspect éthéré du ciel et le caractère inattendu de cette photo. Je me souviens d’avoir récupéré le film après le développement et d’avoir été hypnotisée. Cette photographie m’a suivie dans chaque maison depuis que j’ai déménagé et elle se trouve actuellement au-dessus de mon lit dans mon nouvel appartement. Elle est d’autant plus spéciale que ma mère est décédée il y a quelques années. Ma sœur vit toujours dans cette maison. « 

Eva Bowan
© Eva Bowan

Eva Bowan : SiteInstagram

À LIRE AUSSI :