Arrivé en 9e position au Concours Talent Graine de Photographe 2020, notre lauréat est un amoureux de la photographie, mais aussi d’aventures. Ses photos de voyage, se révèlent être plus que de simples souvenirs. Ce sont de véritables pépites photographiques. C’est justement une de ces photos qui lui a permis d’être lauréat de notre concours.

Découvrez avec nous ses multiples passions dont celle pour l’astrophotographie. Une pratique qui demande beaucoup de technique et qui nous confirme sa maîtrise incontestable de la photo.

Camille Niel Photo Voyage Nature
© Camille Niel – Nature
  • Peux-tu te présenter ?  Quand as tu commencé la photographie ?


Moi c’est Camille, j’ai 33 ans et mon camp de base actuel (j’ai la bougeotte) est à Lyon. Depuis mes études d’audiovisuel, j’ai toujours baigné dans l’image mais je n’étais pas spécialement attiré par la photo. À 21 ans, je débarque à Paris. Après un long moment sans grandes activités, j’y travaille d’abord sur des tournages en tant que technicien lumière.
Puis vient une opportunité dans la télé chez M6. Je commence alors comme chef de plateau. Cette expérience me permet d’ajouter plusieurs cordes à mon arc, notamment celle dont je suis le plus fier : cadreur sur grue robotisée.

Durant cette période mon collègue, Nicolas, me transmet sa passion pour la photo, mais aussi pour le voyage. De nature très réservé et avec un gros manque d’assurance, je découvre d’abord le monde au travers de notre pays. Je commence donc par photographier mes « souvenirs » avec mon téléphone portable. La frustration grandit vite et vint enfin le moment de passer le cap en investissant dans mon premier boitier en 2017 ! C’est avec lui je fait mon premier voyage au Vietnam. Je suis rentré de ce voyage avec une fierté personnelle sur cette aventure, mais aussi sur mes « premiers » clichés de voyage.

Camille Niel Photo Voyage Nature
© Nature – Camille Niel
  • Nous avons vu que tu touches un peu à tout : la Photo de paysage, la Photo de nuit, la Photo de Sport, le Portrait. Qu’est ce qui te passionne le plus parmi tout cela ? 

Ça ne fait même pas 4 ans que je fais de la photo et je me suis beaucoup cherché. Je suis un peu touche à tout. J’adore apprendre et tester des choses. Mais je crois qu’aujourd’hui, j’ai trouvé quelque chose qui me passionne plus que les autres depuis environ 1 an et demi : l’astrophoto. Plus particulièrement, photographier la voie lactée. En effet, il y a ce je ne sais quoi de magique à se retrouver seul dans la nature, au milieu de nul part, à contempler l’immensité de l’univers. Je me sens privilégié d’assister à un tel spectacle. J’ai eu la chance de voir le ciel nocturne Néo Zélandais à l’œil nu et j’ai toujours cette voie lactée gravée dans les yeux, et dans mon appareil photo qui ne me quitte pas.

Passionné de montagne et de rando également, je ne me contente pas de sorties astro sur un parking loin de tout. Il me faut de l’aventure !
Je suis prêt à faire des heures de route puis de marche pour passer une nuit blanche et faire chemin inverse le lendemain. Alors, je pars avec mon sac de randonnée et mon matériel de bivouac.
La photo de sport, surtout de ski, est quelque chose qui me fait aussi tellement envie et que j’envisage de développer.

Camille Niel Photo Voyage Nature
© Nature – Camille Niel
  • As-tu des endroits spécifiques dans lesquels tu te sens plus inspiré pour prendre des photos ? 

Aimant la nature, je dirais dans la montagne. C’est là où je me sens bien. J’y passe malheureusement trop peu de temps encore. L’été dernier j’ai passé chaque jour off de la semaine que j’avais pour m’évader en altitude et ramener une photo de la voie lactée. Au fil de mon expérience photographique, je remarque que je m’en sors mieux quand j’apprends à connaître un lieu, à l’explorer et à l’apprivoiser. Et je prends note de ce qui marche pour réitérer la chose dans un environnement inconnu. C’est en général comme cela que je sors mes photos favorites (celles que je préfère en tout cas). En ville, je suis moins à l’aise. Je profite simplement des couleurs et lumières que le soleil peut nous offrir à l’aube ou le soir.

Camille Niel Photo Voyage Nature
© Camille Niel – Nature
  • Dans tes photos de paysage, tu sembles accorder beaucoup d’importance aux éléments dans le ciel (mouvement des nuages, coucher de soleil..). Et même une série entière sur la voie lactée. Pourquoi ces choix ?

C’est marrant ce que vous dites car je me faisais justement la réflexion il n’y a pas si longtemps : « Je n’avais jamais fais attention, mais en fait je photographie toujours le ciel…».
Je ne l’explique pas en fait ; et je ne cherche pas à l’expliquer. Je trouve juste ça beau, s’asseoir et contempler la nature, vivre sa vie… La nuit, c’est juste fou ! C’est un autre monde, si tant est qu’on s’éloigne un minimum de la pollution lumineuse. Voir ces « lucioles » collées sur ce machin bleu marine (comme dirait Timon dans le Roi Lion). Toutes ces étoiles, galaxies, constellations… M’allonger dans l’herbe et regarder tout ça, ça me fait quelque chose, pas vous ?!

Camille Niel Astrophoto Voie lactée
© Camille Niel – Nightscape
  • Quel est ton rapport à la retouche dans ces photos ?

La fameuse question que presque tout le monde pose avant de parler de mes photos « Mais tu les retouches tes images ?! ». Alors oui évidemment je les retouche. Tout d’abord, car je shoot toujours en RAW. C’est donc un passage indispensable. Concernant la durée et l’intensité du traitement, tout va dépendre de la photo.
Mon but est de sublimer une image. J’essaie donc de donner une ambiance et/ou de retranscrire ce que j’ai vu pour transmettre mon émotion du moment vécu. Parfois il suffira de quelques minutes de traitement. D’autres fois il me faudra plus de temps, pousser un peu les curseurs ou aller traiter des détails plus localement pour obtenir le rendu que je souhaite. L’important avant tout, c’est de se faire plaisir et de faire ce travail pour soi !

Dans l’astrophoto, il y a beaucoup de travail de traitement. Le capteur a des infos et le but est de les faire ressortir au maximum, puis d’y ajouter sa touche personnelle. Et quand on s’attaque à des nébuleuses ou galaxies, c’est une autre paire de manches. Cependant je ne m’étendrai pas sur le sujet car c’est très particulier, et il y a un très gros travail durant le shooting aussi. J’aime beaucoup traiter ces images nocturnes, c’est hyper intéressant et je m’y sens beaucoup plus à l’aise que sur du paysage diurne.

Camille Niel Astrophoto Voie lactée
© Camille Niel – Nihgtscape

Pour revenir sur la photo qui t’as permis d’être lauréat de notre concours : 

Camille Niel Photo Concours TGP20 Mexique
© Photo prise au Mexique sélectionnée au Concours TGP20 – Camille Niel
  • Où et comment as-tu réalisé cette photo ?

Alors j’aime bien revenir un peu en arrière pour parler de ce voyage et de cette photo. Tout commence 4 mois plus tôt, le matin de mes 30 ans au réveil. Je vois cette alerte sur une de mes applis avec un aller retour pour le Mexique pour trois fois rien. J’hésite un peu et puis je me retrouve à organiser mon voyage en speed, deux semaines avant mon départ. Au programme, un tour dans la péninsule du Yucatan. Un voyage totalement orienté photo et donc assez rythmé.

Vers la fin de mon road trip, je me dirige vers Las Coloradas. C’est le fameux spot connu des réseaux sociaux : ces marais salants composés de multiples lacs colorés. On est au milieu de la journée, avec les pires conditions niveau lumière pour une photo de paysage. Le soleil au zénith projette sa lumière très dure et la route de sel me bouche un peu la vue. Alors je monte sur le toit de ma voiture et tend les bras bien haut au-dessus de ma tête pour pouvoir prendre cette photo. Je suis tellement ébloui avec tout ce blanc que je ne peux même pas voir à quoi ressemble vraiment ce cliché. Il faudra attendre le soir pour la voir sur l’écran de mon appareil, puis deux semaines plus tard sur mon PC une fois de retour en France.

  • Que voulais-tu transmettre au travers de cette photo ?

Je n’ai donc pas de chose forte à transmettre sur celle-ci au risque de décevoir certains… Pour le coup, c’est purement visuel ! C’est une photo qui fait beaucoup parler à mon grand étonnement. J’entends beaucoup de choses à propos d’elle. Je ne vais pas dire qu’elle me laisse indifférent, je l’aime beaucoup ! Mais le vécu que j’ai avec ne me fait pas plus monter au plafond que ça.
On avait le droit de proposer 4 photos par catégories. C’était une belle opportunité de poster 3 autres photos avec lesquelles j’ai un attachement et une émotion vécue plus forte que celle-ci. Puis j’ai proposé celle-ci car je sais qu’elle plaît beaucoup. Je disais précédemment qu’il faut faire les choses pour soi, c’est vrai, et bien je l’ai fait aux trois quarts !

Camille Niel Photo Voyage Nature
© Camille Niel – Nature

Camille Niel n’était donc pas au bout de ses surprises lorsque il a vu sa photo réalisée au Mexique sélectionnée dans les lauréats du Concours Talent Graine de Photographe 2020. En effet il a du persévérer en passant outre les conditions mauvaises de prises de vue, et cela a payé.

Camille Niel Astrophoto Voie lactée
Nightscape – © Camille Niel
Camille Niel Astrophoto Voie lactée
© Nightscape – Camille Niel
Portrait Camille Niel
© Portrait- Camille Niel

Camille Niel – SiteFacebook Instagram