Phạm Huy Trung est un photographe vietnamien basé à Hô Chi Minh-Ville. Adepte des photographies de paysage, il capture la beauté de son pays à l’aide d’un drone. Ses photographies aériennes immortalisent la vie quotidienne au Vietnam ainsi que les activités de récoltes au sein de la campagne vietnamienne. De la récolte de lys au delta du Mékong en passant par la récole de thé à Bảo Lộc, laissez-vous captiver par la beauté de ces paysages vus du ciel.

Pham Huy Trung
© Phạm Huy Trung

Le talent révélé de Phạm Huy Trung

Avant de s’adonner à la photographie, Phạm Huy Trung était ingénieur en télécommunications. Ayant toujours été passionné par la photographie, c’est lors d’une excursion au Japon qu’il s’est lancé le défi de se former dans ce domaine en se répétant la phrase « Je peux le faire ». Au fil du temps, Phạm Huy Trung a été contraint de mettre de côté son rêve de photographie pour se concentrer sur sa carrière d’ingénieur. Un jour, il retombe sur son appareil photo et réalise qu’il n’a pas tenu sa promesse. Il décide alors de passer à l’action. Aujourd’hui, il a enfin réalisé son rêve et met à l’honneur son pays natal à travers de sublimes photographies aériennes de paysages.

Photographies aériennes
© Phạm Huy Trung

Les paysages vus du ciel de Phạm Huy Trung

Phạm Huy Trung utilise un Nikon D7200 et un drone pour réaliser ses prises de vue. Appareil photo à la main, il part à l’aventure pour capter des scènes de vie d’agriculteurs dans les campagnes vietnamiennes tout en redécouvrant la splendeur de son pays natal. Explorant avec son drone la récolte du thé à Bảo Lộc jusqu’au port de bateaux en bois de touristes à Ninh Binh, ses images reflètent la diversité et la richesse de ce pays que l’on appelle aussi le « Dragon de l’Asie » ; en référence à sa forme particulière.

« Jamais auparavant je n’aurais pensé me réveiller régulièrement avant l’aube, escalader des montagnes, vivre ces aventures… Mais ça vaut le coup ! C’est ma passion qui m’a emmené dans de nombreux endroits et, ce faisant, j’ai découvert que le Vietnam est plus beau que je ne l’imaginais. Et il y a encore beaucoup de trésors non découverts là-bas. »

Phạm Huy Trung – Interview avec The Dot Magazine
Pham Huy Trung
© Phạm Huy Trung

Pour réaliser ses clichés, Phạm Huy Trung peut attendre des heures avant de capturer le moment magique qu’il attendait. Il lui arrive d’ailleurs de passer des nuits entières éveillé à attendre la première goutte de rosée matinale ou le premier rayon de soleil qui rendra sa photographie parfaite. En étant patient et attentif, il parvient à créer des compositions minimalistes et symétriques. En plus de trouver l’angle parfait sur ses photographies aériennes, il doit veiller à la météo qui joue un rôle déterminant dans sa démarche artistique.

« Cela déterminera si votre projet est réussi ou non. Des facteurs comme le soleil, le vent, la rosée sont toujours des éléments à prendre en compte pour obtenir la meilleure image. »

Phạm Huy Trung – Interview avec The Dot Magazine
Photographies aériennes
© Phạm Huy Trung

L’activité de récoltes dans les campagnes vietnamiennes

Le delta du Mékong, également appelé le grenier du riz du Vietnam abrite de nombreuses richesses. Durant la saison des pluies de juin à novembre, ce labyrinthe de rivières s’inonde et laisse apparaître des paysages tout aussi captivants que photogéniques vus d’en haut. C’es à cette période que les villageois commence leur récolte annuelle. Phạm Huy Trung mêle donc paysage et tradition en nous dévoilant les rites de culture et la densité végétale du fabuleux pays qui est le sien.

Pham Huy Trung
© Phạm Huy Trung

Parmi ces spectaculaires photographies aériennes, nous étions curieux de savoir lesquelles ont particulièrement marqué Phạm Huy Trung durant ses prises de vue. Découvrez à présent les trois images qui ont eu le plus d’impact aux yeux du photographe.

Au milieu de la forêt de Melaleuca

Une des images aériennes préférées du photographe est celle de la forêt de Melaleuca vue du ciel. Après avoir conduit de Saigon au beau milieu de la nuit jusqu’à l’aube, il a attendu que le soleil se lève pour immortaliser ce moment furtif ; une femme ramant dans l’herbe sauvage dans la forêt à Dong Thap. Cette image lui a valu le premier prix de la catégorie nationale aux Sony Photography Awards 2018.

Pham Huy Trung
© Phạm Huy Trung

Fleurs sur la mer

La deuxième image dont l’artiste vietnamien est le plus fier est celle du pêcheur durant sa session de pêche aux anchois sur les eaux de Hon Yen à la tombée de la nuit. Après une semaine d’attente et de persévérance pour que le bateau sorte du port, son attente a enfin porté ses fruits ; l’image reflète une forme tout à fait inattendue du filet, s’assimilant à une fleur tourbillonnante ; qui offre un résultat pour le moins saisissant pour cette image aérienne.

Pham Huy Trung
© Phạm Huy Trung

Le village des éleveurs de homards

Cette troisième et dernière image, ayant marqué le plus Phạm Huy Trung est tout à fait particulière. Sur celle-ci, nous pouvons apercevoir les cages utilisées pour l’écloserie de homard. Pour capturer ce moment, il a pris un vol à 5h du matin de Saigon à Tuy Hoa, pour seulement 30 minutes de prise de vue avant de retourner à Saigon. Cette image ressemblant à une peinture abstraite, lui a valu le premier prix pour la catégorie paysage des photographes amateurs au DJI Skypixel Award.

Photographies aériennes
© Phạm Huy Trung

Phạm Huy Trung : Site – Instagram

À LIRE AUSSI :