Le 34e festival de photojournalisme Visa pour l’image qui se déroule à Perpignan aura lieu du 27 août au 11 septembre 2022.

Au total 25 expositions dédiées aux meilleurs sujets photojournalistiques venus du monde entier sélectionné par le festival. Au programme cette année : 

Visa pour l'Image 2022

Au front : 

La guerre d’Ukraine vue des deux côtés par des Ukrainiens, des Américains russes et un jeune photojournaliste français : Lucas Barioulet. Le reporter australien Andrew Quilty poursuit son travail sur l’Afghanistan, une plongée dans le soulèvement de Minyamar avec Siegfried Modola ; ou Goran Tomasevic qui revient sur 3O ans de son travail entre guerre et paix.

Visa pour l'Image 22 © Andrew Quilty / Agence VU’
© Andrew Quilty / Agence VU’

Sociétés épuisées : 

Selene Magnolia organise une exposition de photographies prises en Bulgarie, aux côtés de la plus grande communauté Rom d’Europe. Le travail de Valerio Bispuri met en lumière la violence contre les personnes souffrant de troubles mentaux en Afrique. « la solution instantanée à tous nos problèmes ». Happy Pills et la surmédication de notre société est pointée du doigt par Arnaud Robert et Paolo Woods. Tamara Saade dresse un portrait du Liban, son pays, à bout de souffle.

Visa pour l'Image 2022 © Paolo Woods & Arnaud Robert
© Paolo Woods & Arnaud Robert

Des expériences intimes :

Eugene Richards et ses 50 ans de photographie, Sabina Cimen qui nous replonge dans ses souvenirs d’enfance avec le quotidien de jeunes filles dans une école coranique turque ; ou encore Françoise Huguier invitée par Jean-François Leroy à présenter sa première rétrospective, célébrant ses 50 ans de carrière.

Visa pour l'Image 22 © Françoise Huguier / Agence VU’
© Françoise Huguier / Agence VU’

La cause environnementale : 

George Steinmetz montre son inquiétude face à l’exploitation intensive des océans avec la pêche et la surpêche partout dans le monde. Alain Ernoult nous alerte sur la « 6e Extinction » alors qu’un million d’espèces animales sont concernées, Brent Stirton revient sur le sujet du commerce de la viande sauvage… et bien plus encore.

Visa pour l'Image 22 © Alain Ernoult
© Alain Ernoult

Visa pour l’Image c’est également un grand nombre de prix et de bourses attribuées pour récompenser les meilleurs travaux photojournalistiques du monde entier ; tels que le Visa d’or News, le Visa d’or Magazine ou encore le prix Camille Lepage. A cette occasion Graine de Photographe est très fière de vous annoncer que la photographe Natalya Saprunova ; membre de l’équipe de Graine de Photographe ; est lauréate 2022 de la Bourse Canon de la Femme Photojournaliste remise pour la 22e année consécutive par Canon et Visa pour l’Image !

Elle recevra 8 000 € pour mener à bien son projet sur le peuple des Evenks, les gardiens de la culture iakoute, qui sera exposé lors de l’édition 2023 du festival.

De plus, le Salon de la Photo revient après deux années d’interruption suite aux conditions sanitaires avec de nouvelles dates, un nouveau lieu et des nouveautés à présenter aux photographes professionnelles ou amateurs. Ce dernier aura lieu à la grande Halle de la Villette du 6 au 9 octobre. La grande halle se transformera en le plus grand studio éphémère qui mêlera comme lors des éditions précédentes nouvelles technologies, ateliers et cultures avec la présentation de nouveaux produits, des masterclass et aussi plusieurs expositions dont une grande rétrospective de la carrière de Françoise Huguier : « De Femme à Femmes ». Pour célébrer ces retrouvailles Graine de Photographe a le plaisir de vous proposer votre entrée offerte.

Votre invitation gratuite au Salon de la Photo 2022

Visa pour l’Image

Entrée libre du samedi 27 août au dimanche 11 septembre inclus ouvertes tous les jours de 10h à 20h.
Expositions en ligne sur le site Internet du Festival jusqu’au 30 septembre 2022.