Jeff and Tracey Waters Staines-upon-Thames Surrey UK February 2014 DROWNING WORLD-Submerged-Portraits

Jeff et Tracey Waters
Staines-upon-Thames
Surrey
Royaume-Uni
Février 2014
Série Portraits submergés. Avec l’aimable autorisation de l’artiste

 

en 1959 à Johannesburg, en Afrique du Sud, le photographe Gideon Mendel a débuté sa carrière dans les années 80 en photographiant les dernières années de l’apartheid. Au début des années 1990, il s’installe à Londres où il continue de documenter les grands enjeux mondiaux, tel que le sida avec sa série HIV. Depuis 2007, ce photographe engagé travaille sur la série Drowning world / Un monde qui se noie. Ce projet lui vaut plusieurs prix, dont le Jackson Pollock Prize for Creativity en 2016. 

C’est lorsqu’il se retrouve à photographier en l’espace de quelques semaines des lieux victimes d’inondations en Inde et en Angleterre que Gideon Mendel décide de se lancer dans ce projet. Il est frappé par l’impact de ces inondations sur ces habitants aux vies à jamais bouleversées. Il constate, d’une région à l’autre, une vulnérabilité commune face au réchauffement climatique. Depuis la naissance de ce photo-reportage, Gideon Mendel a documenté à ce jour des inondations dans 13 pays : Haïti (2008), Pakistan (2010), Australie (2011), Thaïlande (2011), Nigeria (2012), Allemagne (2013), Philippines (2013), Royaume-Uni (2014), Inde (2014), Brésil (2015), Bangladesh (2015), États-Unis (2015)…

Drowning World / Un monde qui se noie, sera exposée du 3 juillet au 24 septembre à l’occasion des Rencontres de la photographie 2017 à Arles.

Cet incroyable projet se divise en trois séries photo :
La série Submerged portraits / Portraits submergés, se compose de portraits des victimes de ces inondations. Des portraits intimistes, des regards qui interpellent, les pieds dans l’eau, dos à leurs maisons ravagées. Un même sentiment, une même fragilité, émergent de ces portraits par-delà les frontières géographiques et culturelles.
La deuxième série, Floodlines / Ligne de crue s’intéresse aux marques laissées par les eaux dans les espaces domestiques. Elle illustre cette impression d’ordre et de calme au beau milieu du chaos.
Et pour finir, Watermarks / Traces d’eau consiste en des agrandissements de clichés personnels abîmés par les inondations, qu’il s’agisse de photographies anonymes pêchées dans l’eau ou bien données par leurs propriétaires.

Découvrez un aperçu de Drowning world de Gideon Mendel :

Victor and Hope America Igbogene Bayelsa State Nigeria November 2012 DROWNING WORLD-Submerged-Portraits

Victor et Hope America
Igbogene
État de Bayelsa
Nigeria
Novembre 2012
Série Portraits submergés. Avec l’aimable autorisation de l’artiste

 

The home of John Jackson Toll Bar Village near Doncaster UK June 2007 Drowning World-Floodlines

La maison de John Jackson
Village de Toll Bar près de Doncaster
Royaume-Uni
Juin 2007
Série Ligne de crue. Avec l’aimable autorisation de l’artiste

 

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest

 

Francisca Chagas dos Santos Taquari District Rio Branco Brazil March 2015 DROWNING WORLD-Submerged-Portraits

Francisca Chagas dos Santos
District Taquari
Rio Branco
Brésil
Mars 2015
Série Portraits submergés. Avec l’aimable autorisation de l’artiste

 

From the home of Tarajul Islam (2) Chandanbaisa Village Sariakandi Upazila, Bogra District Bangladesh September 2015 DROWNING WORLD- Watermarks

Issue de la maison de Trajul Islam (2)
Village de Chandanbaisa
Sariakandi Upazila, Bogra District
Bangladesh
Septembre 2015
Série Traces d’eau. Avec l’aimable autorisation de l’artiste

 

les rencontres de la photographie arles 2017 festival

Découvrez l’exposition Un monde qui se noie de Gidon Mendel du 3 juillet au 24 septembre aux Rencontres d’Arles

L’ensemble du travail de Gideon Mendel est à découvrir sur son site.

Et rejoignez nous pour un cours photo Portrait ! Dates et inscriptions pour tous nos cours ici !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com