Edward Curtis - Lummi Type, 1899

© Edward Curtis – Lummi Type, 1899

Né en 1868 aux États-Unis, le célèbre photographe ethnologue Edward Sherrif Curtis a littéralement écrit une partie de l’histoire de son pays.

Déjà en voie de disparition à l’époque, les Indiens d’Amérique du Nord et leurs différents modes de vie fascinaient le photographe. En 1907, Edward S. Curtis entreprend un projet ethnographique et artistique monumental : un inventaire photographique des 80 tribus amérindiennes encore existantes.

The North American Indian immortalisera ainsi les derniers vestiges des peuples natifs d’Amérique du Nord. 

« It’s such a big dream, I can’t see it all. »
Edward Curtis

Edward S. Curtis Autoportrait, 1899

© Edward S. Curtis Autoportrait, 1899

Pour rencontrer ces 80 tribus amérindiennes, Edward S. Curtis aurait traversé les États-Unis environ 125 fois – un record pour l’époque. Certains l’appelaient “L’attrapeur d’ombres”, pour d’autres, il était “l’Homme-Qui-Dort-Sur-Son-Souffle”, façon poétique de désigner celui qui dormait sur un matelas pneumatique… Quels que soient les noms qu’on lui a donné, le photographe a su faire preuve d’une patience et d’une ouverture d’esprit incroyables pour gagner la confiance de toutes ces tribus et le laisser raconter leurs histoires en images.

Ce projet artistique et ethnographique ambitieux a été soutenu par le président Theodore Roosevelt et financé par John Pierpont Morgan, magnat de l’acier et du chemin de fer. 

Edward S. Curtis aura consacré presque 30 ans à la réalisation de son oeuvre. En tout, il aura fixé 40 000 clichés de tribus apaches, sioux ou navajo sur ses plaques de verre, juste avant qu’elles ne disparaissent, englouties par l’Amérique moderne.

The North American Indian, oeuvre comportant au total 20 volumes, a vu son édition limitée à 272 exemplaires.
Si Edward S. Curtis s’est éteint en 1952, oublié de tous et sans le sou, les copies originales de ses travaux sont désormais si rares qu’elles valent une fortune.

Aujourd’hui, son oeuvre est reconnue et appréciée à l’échelle internationale.

Edward Curtis - An Oasis in the Badlands - Sioux, 1905

© Edward Curtis – An Oasis in the Badlands – Sioux, 1905

Edward Curtis - Shot in the Hand - Apsaroke, 1908

© Edward Curtis – Shot in the Hand – Apsaroke, 1908

Edward Curtis - Qahatika Girl, 1907

© Edward Curtis – Qahatika Girl, 1907

Edward Curtis - Nez Perce Babe, 1900

© Edward Curtis – Nez Perce Babe, 1900

Edward Curtis - Chief Joseph - Nez Perce, 1903

© Edward Curtis – Chief Joseph – Nez Perce, 1903

Edward Curtis - Bear's Belly - Arikara, 1908

© Edward Curtis – Bear’s Belly – Arikara, 1908

Edward Curtis - Canyon de Chelly - Navaho, 1904

© Edward Curtis – Canyon de Chelly – Navaho, 1904

Edward Curtis - A Tlu'wulahu Mask - Tsawatenok, 1914

© Edward Curtis – A Tlu’wulahu Mask – Tsawatenok, 1914

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest
Edward Curtis - The Three Chiefs - Piegan, 1900

© Edward Curtis – The Three Chiefs – Piegan, 1900

Edward Curtis - The Piki Maker, 1906

© Edward Curtis – The Piki Maker, 1906

Edward Curtis - The Blanket Weaver - Navaho, 1904

© Edward Curtis – The Blanket Weaver – Navaho, 1904

Edward Curtis - Puget Sound Baskets 1912

© Edward Curtis – Puget Sound Baskets 1912

Edward Curtis - Kutenai Duck Hunter, 1910

© Edward Curtis – Kutenai Duck Hunter, 1910

Edward Curtis - Piegan Encampment, 1900

© Edward Curtis – Piegan Encampment, 1900

Edward S. Curtis, (Self-portrait with whale, Pacific Northwest), ca.1914

© Edward S. Curtis, Autoportrait, ca.1914

Suivez-nous sur > Rejoignez nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Pinterest

Si vous êtes intéressés par le travail d’Edward S. Curtis, vous pouvez vous rendre sur les sites suivants :

Et rejoignez-nous pour progresser en Portrait ! Dates et inscriptions pour tous nous cours ici !

Découvrez tous les cours photo grainedephotographe.com