Des chats et de l’architecture brutaliste, voici l’improbable duo gagnant du compte Instagram Cats of Brutalism.

Les amateurs de chat, d’architecture et de montage, ou non, seront conquis par le brillant compte de Cats of Brutalism. Véritable banque d’image brutaliste – avec d’adorables chats – le projet aussi drôle que ludique, se compose exclusivement de photomontages en noir et blanc mettant en scène nos amis félins et des bâtiments.

À l’aide de Photoshop, ces chats sont mis à échelle des édifices, et donnent ainsi l’impression de se hisser sur les architectures dans des positions aussi mignonnes que loufoques, comme sur un arbre à chats.

Le brutalisme est un mouvement moderne du style architecturale, personnifié en France par Le Corbusier, qui a connu ses heures de gloires entre les années 1950 et 1970.

Chat géant au Bureau de poste central à Skopje, Macédoine - Janko Konstantinov Cats of Brutalism
Bureau de poste central à Skopje, Macédoine – Janko Konstantinov

Qui se cache derrière Cats of Brutalism, et qu’est-ce qui vous a inspiré pour lancer ce projet ?

Nos noms sont Emily Battaglia, Madelaine Ong et Michaela Senay. Nous sommes 3 étudiantes en Master d’Architecture qui étudient actuellement à l’Université de Buffalo.

L’inspiration de Cats of Brutalism a en fait commencé dans un atelier enseignée par Gregory Delaney et Brett Doster à l’automne 2020. L’atelier s’est concentré sur la préservation et les questions autour de la bibliothèque publique de Niagara Falls de Paul Rudolph. C’est un bâtiment brutaliste qui fait l’objet de controverses depuis son achèvement à la fin des années 60.
En examinant ce bâtiment, nous avons réalisé que de nombreux bâtiments brutalistes étaient confrontés aux mêmes questions pour leur avenir. À partir de là, nous voulions créer un projet qui concentrait son attention sur le brutalisme dans une position plus large qui attirait non seulement un public d’architectes, mais qui attirait également l’attention de personnes sans formation en architecture.

Comment procédez-vous pour réaliser ces créations ?

Nous avons commencé par utiliser des bâtiments brutalistes que nous avons trouvés grâce à des recherches, et à l’origine, nous utilisions des chats qui devaient être adoptés sur des sites Web.

Au fur et à mesure que le projet et l’audience grandissaient, nous avons commencé à recevoir des demandes de bâtiment/construction et des personnes soumettant leurs chats pour les utiliser dans nos publications. Cela nous a motivé à créer un site Web où nous avons des formulaires de soumission pour ces deux demandes distinctes. Nous pensons également que c’est un excellent moyen d’impliquer davantage notre public. Cela a permis que cela ne soit pas seulement notre voix qui soit entendue pour préserver les bâtiments brutalistes, mais également les bâtiments de la ville natale avec lesquels les gens ont des liens qu’ils souhaitent partager avec nous et notre public.

chat sur la Tour de contrôle du Parc Olympique Komazawa Stadium à Tokyo, Japon - Yoshinobu Ashihar
Tour de contrôle du Parc Olympique Komazawa Stadium à Tokyo, Japon – Yoshinobu Ashihar

Donc tout le monde peut vous soumettre des photos de leurs chats, ou de bâtiments ?


Oui, tout le monde peut soumettre des images et/ou des suggestions de bâtiments ou de chats. Je dirais que le fait que notre public soit si impliqué est l’une des choses que l’on préfère dans ce projet.

Vous concentrez-vous sur une période spécifique de l’architecture brutaliste ?

Nous nous concentrons davantage sur les bâtiments brutalistes construits dans les années 70, principalement lorsque le brutalisme était à son apogé. Cependant, nous partageons également les bâtiments brutalistes actuels.

Quel est votre photomontage favoris au coeur du projet Cats of Brutalism ?

Le poste préféré d’Emily est probablement la Rivergate Tower, située à Tampa en Floride. Qui n’aime pas un gros chat qui a l’air prêt à manger le bâtiment. Le favori de Michaela est le Monument Llinden à Krushevo, Macédoine.
Celui de Madelaine est le Palais des Filateurs à Ahmedabad en Inde, qui a été conçu par l’architecte vedette Le Corbusier. Il a également créé certains des bâtiments brutalistes les plus célèbres du monde.

Chats et architecture brutaliste
Il Quadrilatero (ATER) Rozzol Melara Complex à Trieste, Italie – Carlo Celli & Luciano Celli

Cats of Brutalism : SiteInstagram

À LIRE AUSSI :