Originaire de Nice, Greg Lecoeur se passionne pour la Nature et la biodiversité marine dès son plus jeune âge. Bercé au son des vagues de la côté d’Azur, il s’intéresse à la biologie marine et à l’exploration, ce qui le mène rapidement à débuter la plongée sous-marine. Photographiant au coeur des mers et des océans du monde entier, Greg capture des images fascinantes d’espèces sous-marines, des plus emblématiques aux plus étonnantes. Du fond à la surface des océans, il parvient à figer l’instant et à montrer aux yeux de tous la beauté du monde marin. Plus fascinantes encore, ses séries Black Water et Le monde du Petit montrent à voir un monde que nous n’imaginons pas. Des espèces incroyables et surprenantes qui évoluent dans des milieux où peu vont et que peu voient.

greg lecoeur le monde du petit
Le monde du petit © Greg Lecoeur

Le commencement

Bien que sa passion grandisse au fil des années, il ne se prédestinait pourtant pas à une carrière de photographe. Après des études commerciales, il rejoint la société familiale avant de créer sa propre entreprise. Quand il ne travaille pas, il passe son temps libre sous l’eau. Il enchaîne pendant ce temps les niveaux de plongées et développe sa technique de prise de vue sous-marine. Une fois son certificat d’instructeur de plongée en poche, il vend sa société et fait de son rêve sa réalité.

Ce rêve ? Une année autour du monde avec son appareil photo. Des Galápagos, aux Bahamas, à la Californie en passant par l’Equateur, le Yucatan, Hawaï et plus encore… Chaque mer et chaque océan ont accueilli le photographe et sa passion.

black water greg lecoeur
Black Water © Greg Lecoeur

La révélation s’est produite lors d’une sortie au large de la mer Méditerranée, où il a croisé un banc de globicéphales. Tout en restant sur le bateau, il pouvait les entendre communiquer entre eux et chanter. Naviguant sur une mer d’huile par un temps ensoleillé, il était ce jour-là entouré d’environ 80 individus. Cette rencontre l’a profondément marqué, faisant de cette journée, un jour incroyable.

Tout ce que nous voyons, touchons, respirons et dégustons provient de la Nature.

Greg Lecoeur
photographie sous marine lecoeur
Le monde du petit © Greg Lecoeur

Greg Lecoeur s’engage pour l’environnement et la Nature, autant dans sa vie personnelle que dans son travail. Il oeuvre notamment pour la préservation des océans à travers ses images et ses reportages, qui permettent une meilleure connaissance de la biodiversité sous-marine ainsi qu’une mise en valeur du patrimoine naturel de notre planète. La complicité entre le photographe et ses sujets est palpable et traduit de la relation qu’entretient Greg Lecoeur avec la Nature.

Un style photographique qui lui est propre

En pratiquant la photographie sous-marine à travers le monde, Greg Lecoeur a développé son propre style artistique. Le fait de voyager aux quatre coins de la planète lui a permis de trouver comment s’adapter et ajuster ses réglages en fonction des conditions de plongée. La partie editing permet également au photographe de traiter ses images de la manière qui les rendra encore plus personnelles. Cependant, il veille à ne pas dénaturer l’image d’origine avec un traitement trop prononcé. Quand il photographie dans l’eau, il établi ses réglages en fonction de l’image qu’il a en tête et du traitement qu’il apportera.

black water greg lecoeur
Black Water © Greg Lecoeur

Des plongées marquantes

Parmi le nombre incroyable de plongées qu’il a effectuées, certaines l’ont marqué plus que d’autres. En 2015, Greg se rend en Afrique du sud pour être le témoin de la migration des sardines. L’événement spectaculaire, très connu dans le pays, est appelé le Sardine Run. Au large de l’Afrique du Sud, des milliards de sardines se rassemblent entre mai et juillet et migrent vers le nord. Ce rassemblement attire toutes sortes de grands prédateurs chassant à l’unisson. Parmi ceux-ci, des dauphins, des requins, des otaries, des baleines ou encore des manchots. Cependant, cette année-là, les conditions n’étaient pas au beau fixe : l’eau était verte, beaucoup de forts courants et peu de sardines. Mais ces complications ne l’ont pas empêché de réaliser une image en particulier. Celle qui sera nommée photographie de l’année par le National Geographic en 2016.

sardine run greg lecoeur
Photographe Nature de l’Année 2016 National Geographic © Greg Lecoeur

Une autre plongée reste bien encrée dans l’esprit du photographe. Lors de son expédition en Antarctique, l’expérience fut dure. Afin de limiter l’impact carbone du voyage, il navigue à la voile pendant cinq jours avec ses compagnons d’équipage. Le but initial étant d’aller documenter les léopards de mer. Sortant un jour, il repère un petit groupe de phoques assez curieux. Il se met alors à l’eau avec eux, et ils commencent à jouer, à se cacher autour des icebergs. Nous imaginons facilement quel moment magique cela a dû être pour le photographe et ses compagnons de bord.

antarctique greg lecoeur
Photographe sous-marin de l’Année 2020 National Geographic © Greg Lecoeur

Black Water et Le monde du petit

Ces deux séries photographiques sont captivantes par leur beauté et leur originalité. Les espèces mises en avant paraissent sortir d’un autre univers. Parfois assez méconnues, parfois montrées sous un nouvel angle, ces créatures sous-marines fascinent. Greg Lecoeur photographie aussi bien le jour que la nuit, au cours de laquelle les espèces rencontrées sont différentes. Ces images sont donc prises de nuit, ou assez profondément pour voir disparaître progressivement la lumière. Photographier au flash est donc nécessaire, et permet de faire ressortir les couleurs magnifiques de ces espèces.

Black Water photographie sous-marine
Black Water © Greg Lecoeur

La série Le monde du petit dévoile des espèces si petites et discrètes qu’il est rare de les croiser et les observer de telle manière. Le photographe a dû s’armer de beaucoup de patience pour réaliser ces images, comme pour l’ensemble de son oeuvre. Pour réaliser ces photographies, au-delà du fait de maîtriser parfaitement son appareil photo et ses fonctionnalités, il faut également une certaine part de chance, être au bon endroit au bon moment.

Le monde du petit greg lecoeur
Le monde du petit © Greg Lecoeur

Des récompenses pour ses images du monde sous-marin

Les images et reportages photographiques de Greg Lecoeur sont régulièrement publiés dans le monde. Le succès de ses clichés est sans appel. Le photographe est également salué par de nombreux prix depuis le début de sa carrière. Son premier prix lui est décerné en 2015 au Festival Mondial de l’Image Sous-marine où il remporte le « Plongeur d’Or ». Il est par la suite sacré Photographe de l’Année du National Geographic en 2016 avec le fameux cliché du Sardine Run. En 2020, il reçoit le «Grand Prix National» Sony Award, le «Grand Prix» Ocean Art et le «Grand Prix» photo de l’année SIPA.

Découvrez ANTARCTICA, le livre photo de Greg Lecoeur en collaboration avec l’apnéiste Guillaume Nery et le caméraman Florian Fisher, véritable odyssée sous-marine au Pays des Glaces. Des images à couper le souffle, une immersion totale dans les eaux glacées du bout du monde, plongez avec le photographe au plus près des icebergs et de la faune sous-marine exceptionnelle qui les côtoie.

livre photo greg lecoeur
ANTARCTICA
Parution le 15 décembre 2020 – Auto-édition – 184 pages
le photographe greg lecoeur
Le photographe Greg Lecoeur

Greg Lecoeur : SiteFacebookInstagramTwitter

À LIRE AUSSI :