Les Secrets de la Photo de spectacle par Sébastien Mathé, éditions Eyrolles

Photo de spectacle, le théâtre et l’opéra

Extrait du livre « Les secrets de la photo de spectacle » de Sébastien Mathé, publié aux éditions Eyrolles.

Photographier le spectacle vivant est globalement difficile, mais certaines disciplines sont un peu plus accessibles que d’autres. Le rythme des pièces de théâtre et d’opéra est assez lent : pour raconter une histoire et pour que les émotions aient le temps de toucher les spectateurs, des respirations sont nécessaires, la difficulté ne sera donc pas tant dans la gestion de la vitesse d’obturation que dans la précision des compositions.

Votre premier atout sera votre capacité à vous concentrer pour déclencher au moment pertinent. À une fraction de seconde près, un regard deviendra fuyant, l’équilibre entre les protagonistes d’un groupe sera rompu. L’idéal est de réussir à suivre l’intrigue pour s’approcher au mieux des émotions des artistes et s’imprégner profondément du rythme de la narration, afin de sentir le moment où il faut déclencher.

Autre difficulté, la taille des salles : un reportage requiert habituellement à la fois des plans larges et des plans serrés pour rendre compte de la scénographie et des émotions qui traversent les personnages. Vous devrez varier souvent les valeurs de cadre en fonction de votre distance à la scène, et apprécierez la souplesse des zooms pour changer de focale sans changer d’objectif (mes 24-70/2,8 et 70-200/2,8 font merveille dans cette spécialité depuis des années).

 

Les Secrets de la Photo de spectacle par Sébastien Mathé, éditions Eyrolles
Parfois le spectacle est aussi dans la salle, raison de plus pour ne pas négliger le décor et cadrer large. (Iphigénie en Tauride, au Palais Garnier). 24-70 mm à 45 mm, 1 600 ISO, 1/30 s, f/4, Canon 5D.

Attention, se déplacer physiquement et changer de focale joue sur le sentiment d’immersion dans l’image ! Dans les très grandes salles, il pourra s’avérer difficile d’obtenir des portraits serrés, alors que dans les salles plus petites, vous manquerez souvent de recul ; essayez néanmoins d’obtenir un équilibre entre les différentes valeurs de plans, votre reportage n’en sera que plus vivant.

Vous serez aussi confronté à l’obscurité, car l’éclairage scénique peut parfois devenir très faible. La mise au point et l’arrêt des mouvements (absence de filé) pourront alors être difficiles à réaliser, les collimateurs autofocus auront du mal à détecter le sujet et vous serez contraint d’opérer avec une vitesse d’obturation basse (demi-seconde dans des cas extrêmes). J’ai ainsi souvenir d’une scène dans laquelle les comédiens étaient éclairés à la bougie (par chance ils bougeaient peu !) et où j’ai dû employer des réglages un peu inhabituels (f/2,8, 1/4 s, 6 400 ISO). Pour ce genre de cas, des optiques fixes encore plus lumineuses peuvent s’envisager (85 mm ouvrant à f/1,4 par exemple, ou 135 mm/1,8), car même une ouverture à f/2,8 sera parfois insuffisante. En environnement (très) sombre, je vous conseille donc vivement l’emploi d’un trépied pour éviter de bouger pendant la prise de vue.

Malgré l’écoulement tranquille du temps qui caractérise le théâtre et l’opéra, n’oubliez pas qu’une image qui donne envie est aussi, souvent, une image perçue comme « vivante », « animée » :

  • si un interprète s’arrête puis marche sur scène, déclenchez juste avant que son pied arrière ne décolle du sol : pour l’opéra en particulier, cela redonnera un peu d’allant à vos images, car chanter impose un ancrage au sol fort et donc des positions souvent statiques (plus qu’au théâtre)

 

Les Secrets de la Photo de spectacle par Sébastien Mathé, éditions Eyrolles
Cette image, extraite de Un Bal masqué à l’Opéra Bastille, mise en scène Gilbert Deflo, est très statique (statue imposante en pierre, gradins vides, décor froid). J’ai attendu que le chanteur se remette en marche pour l’animer un peu.
70-200 mm à 73 mm, 1 600 ISO, 1/30 s, f/2,8, Canon 5D.
  • très important aussi, la bouche des interprètes : fermée, vous perdrez un peu vie, trop ouverte, le résultat sera souvent disgracieux. L’idéal est la position entrouverte, qui symbolise une forme d’étonnement et de sidération très prisée au théâtre. Pour le lyrique, cette position intermédiaire est encore plus essentielle (c’est même la seule option possible), car à pleine voix la bouche des chanteurs est souvent très ouverte, ce qui les dessert visuellement.

 

Les Secrets de la Photo de spectacle par Sébastien Mathé, éditions Eyrolles
La bouche entrouverte, un repère fiable pour réussir un portrait de chanteur lyrique (La Tosca, à l’Opéra Bastille)
70-200 mm à 130 mm, 1 600 ISO, 1/20 s, f/2,8, Canon 5D

Pour maximiser vos chances de saisir l’instant parfait, vous pourrez déclencher en rafale, mais attention au bruit si des spectateurs sont assis à côté de vous… Pour l’art lyrique plus encore que pour les autres types de spectacles, l’arrivée des boîtiers hybrides totalement silencieux est une révolution. Je vous conseille vivement leur achat si vous envisagez de vous spécialiser dans ce domaine.

Article extrait de l’ouvrage « Les secrets de la photo de spectacle » de Sébastien Mathé, paru aux éditions Eyrolles.

 

Les Secrets de la Photo de spectacle par Sébastien Mathé, éditions Eyrolles
Photos première de couverture : (haut) Ichikawa Ebizō XI dans Kanjincho, au Palais Garnier en 2007 © Sébastien Mathé – Opéra national de Paris / (bas) Les danseurs de l’Opéra national de Paris dans Le Sacre du Printemps, de Pina Bausch, au Palais Garnier en 2010 © Sébastien Mathé – Opéra national de Paris

Éditions Eyrolles : Site – Sébastien Mathé : Site

À LIRE AUSSI : 


Photo de rue en Noir et blanc de Gildas Lepetit-Castel

Street photography, organiser et composer une image sur le vif

Extrait du livre « Les secrets de la photo de rue » de Gildas Lepetit-Castel publié aux éditions Eyrolles

L’une des particularités de la photographie de rue est de travailler dans l’action, de ne pas intervenir ou mettre en scène en dictant aux passants des attitudes, bref en jouant avec le réel. On la rapproche en cela souvent du reportage, mais elle est avant tout un témoignage subjectif sur le monde qui nous entoure. L’anticipation est une donnée clé pour devenir un bon photographe de rue. Il faut apprendre à prévoir les choses, savoir regarder à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du cadre, comprendre ce qui va ou non interagir dans l’image.

Je m’amuse souvent de ceux qui conseillent de déclencher en rafale. Cette méthode n’apprend pas à saisir le temps fort d’une situation, ce qui est pourtant le but de la photographie et encore plus de la street photography. Ensuite, à la lecture des images, il s’avère souvent que la bonne photo n’a pas été enregistrée. Vous seul savez quand déclencher. Bien sûr, vous pouvez shooter plusieurs fois, mais à force d’entraînement faites en sorte de n’appuyer qu’une seule fois sur le déclencheur. Quand vous serez parvenu à analyser une scène, à la recomposer à travers le viseur et à déclencher à l’instant T, vous aurez atteint votre but.

Voici des photographies prises au rythme de la marche, sans avoir choisi un cadre ni attendu mais déclenché parfois sans s’être arrêté de marcher. La mise au point est parfois incertaine, on peut y trouver du bougé mais ne représentent-elles pas la vie et son mouvement ?

©️ Gildas Lepetit-Castel – Londres, 2010. « Je courais pour prendre un métro lorsque je vis passer deux femmes dans le couloir, marchant en sens opposé. Le cadrage n’a pu être soigné, mais le métro à l’arrière-plan et ces deux silhouettes évoquent parfaitement la sensation fugitive de l’instant. »

 

©️ Gildas Lepetit-Castel – Londres, 2014. « C’est en descendant dans un passage souterrain que j’aperçus cet homme. Sa posture m’a servi de structure pour construire ma composition. »

 

©️ Gildas Lepetit-Castel – Rennes, 2013. « Ici, tout est affaire de lignes, de formes et de contrastes. »

Afin de photographier sans être vus, certains photographes – comme Robert Frank dans sa série Les Américains ou bien encore Garry Winogrand – placent l’appareil à hauteur de hanche et déclenchent au jugé. Ce procédé est déconseillé si vous employez une focale longue type 85 mm. Il est préférable de travailler au grand-angulaire afin de saisir plus d’éléments dans le cadre et d’utiliser l’hyperfocale pour assurer une profondeur de champ correcte. L’image ne pouvant être composée consciemment nécessite souvent un recadrage afin d’équilibrer la composition. Le plus souvent, ce type de cadrage provoque une prise en contre-plongée rapidement identifiable à la lecture de l’image.

Article extrait de l’ouvrage « Les secrets de la photo de rue » de Gildas Lepetit-Castel, paru aux éditions Eyrolles

Éditions Eyrolles : Site – Gildas Lepetit-Castel : Site

À LIRE AUSSI : 


Workshop Street Photography à Paris avec le photographe Thomy Keat

Workshop Street Photography à Paris avec le photographe Thomy Keat

 Graine de Photographe vous propose de participer à un workshop street photography exclusif de 2 jours avec le photographe Thomy Keat !

Workshop Street Photography à Paris avec le photographe Thomy Keat
© Thomy Keat

Cet atelier exceptionnel sur l'art de la street photography avec le photographe Thomy Keat membre des collectifs  de street photographer Fragment et Regards Croisés , est réservée aux photographes d'un niveau intermédiaire (vous devez maitriser les modes semi-automatiques priorité ouverture et priorité vitesse).

"La Street photography ou photo de rue a beaucoup évolué depuis l'avènement du numérique. L'essence même de cette pratique reste la même, arpenter les rues, saisir des instants, illustrer son environnement, être proche de son sujet.
Ce Workshop a pour vocation de vous permettre d'être prêt pour tous les instants. Savoir se confronter à autrui, composer ses images avant la prise de vue, éditer vos images pour leur donner un impact, être critique vis-à-vis de vos images, et surtout prendre du plaisir pour faire une photo récréative et enrichissante."- Thomy Keat

 

Workshop Street Photography à Paris avec le photographe Thomy Keat
© Thomy Keat

Thomy Keat se spécialise dans la photo de portrait de personnalités du monde de la musique avec des artistes français ou internationaux. Il fut l'assistant du photographe Arnault Joubin pendant plusieurs années. Pratiquant la street photography et la photo de paysages lors de ses déplacements a l'étranger, il jongle avec l'architecture et l'humain, mais c'est avant tout la recherche du graphisme qui caractérise ses images.
Il est auteur de 2 livres, "100 objets de Roland Garros" et "Petites Histoires sans frontières".
Il remporte en 2019 le 3ème prix du concours "It's So Street" organisé par Compétence Photo en partenariat avec Fujifilm.

Workshop Street Photography à Paris avec le photographe Thomy Keat
© Thomy Keat

Retrouvez le programme de cette Masterclass Street Photography de 2 jours sur le site grainedephotographe.com !

 


Bath, les portraits de femmes nues dans leur bain

Les baigneuses de la photographe Barbara Iweins

La photographe belge Barbara Iweins est « obsédée par l’esthétique, la beauté et l’étrangeté de l’être humain ». Sa série « Bath » est une série de portraits acidulés et minimalistes qui représentent des femmes qui se délectent dans les nectars lactés de leurs bains. Plongées dans leurs bulles, ces femmes profitent d’un repos délicieux et jouissent de ce moment rare, parenthèse dans le flot de la vie, qu’est le moment du bain. Ce moment où l’on se retrouve bien seul, apaisé par les remous délicats de l’eau chaude qui rassérène l’épiderme et adoucit l’esprit. 

Appréciez la beauté des portraits nus et épurés de la photographe Barbara Iweins !

Barbara Iweins : Site

À LIRE AUSSI :


Dorothea Lange

22 Femmes Photographes Célèbres

Découvrez notre sélection de 22 femmes photographes qui ont marqué l’histoire de la photographie.

Leila Alaoui
Leila Alaoui, photographe

Leila Alaoui (1982-2016)
France/Maroc

Vidéaste et photographe, Leila était spécialisée en photographie de reportage. Elle documentait des thématiques sociales telles que les migrations et les identités culturelles. Un hommage lui a été rendu lors de la dernière édition de la Biennale de Marrakech. Fondation Leila Alaoui

Leila Alaoui
© Leila Alaoui
Leila Alaoui
© Leila Alaoui

Hiromix
Hiromix, photographe

Hiromix
Japon

Photographe japonaise très connue au Japon. Elle débute dans le milieu après avoir gagné un concours de photographie récompensant les meilleurs photographes du Japon. Elle doit la victoire à « Seventeen Girl Days », sa série documentant crûment la vie des adolescents aux Japon.

Hiromix
© Hiromix
Hiromix
© Hiromix

Vanessa Beecroft
Vanessa Beecroft

 

Vanessa Beecroft
USA

Inscrite dans un contexte postmoderne, la photographe commence par étudier l’architecture avant de se tourner vers les Beaux-arts puis la scénographie. Ses travaux en sont par ailleurs fortement imprégnés, la composition et la mise en scène y tiennent une place principale.

vanessabeecroft.com

Vanessa Beecroft
© Vanessa Beecroft
Vanessa Beecroft
© Vanessa Beecroft

Lise Sarfati
Lise Sarfati, photographe

Lise Sarfati
France

La photographe autodidacte française Lise Sarfati inscrit ses photographies dans un rapport du corps et de l’existence au vide à travers ses portraits. Attirée par la Russie depuis ses études (son mémoire portait sur la photographie russe des années 20), elle consacre une partie de son travail photographique à l’évolution du pays. Aujourd’hui, Lise Sarfati vit et travaille aux Etats-Unis.

lisesarfati.com

Lise Sarfati
© Lise Sarfati
Lise Sarfati
© Lise Sarfati

Ellen Von Unwerth
Ellen Von Unwerth, photographe

Ellen von Unwerth
Allemagne

Photographe allemande dont la spécialité est la photographie de charme. Elle débute en tant que mannequin avant de devenir photographe. C’est avec le portrait de Claudia Schiffer que les photos d’Ellen von Unwerth deviennent célèbres. Elle est publiée dans Vogue, Vanity Fair ou encore The Face. ellenvonunwerth.com

Ellen Von Unwerth
© Ellen Von Unwerth
Ellen Von Unwerth
© Ellen Von Unwerth

Cindy Sherman
Cindy Sherman, photographe

Cindy Sherman
USA

Principalement connue pour ses autoportraits. Elle est considérée comme l’une des pionnières de la photographie postmoderne. Ses photos critiquent la société contemporaine mais également l’image et la place de la femme américaine type des années 1960-1970 à travers des autoportraits mis en scène.

Cindy Sherman
© Cindy Sherman
Cindy Sherman
© Cindy Sherman

Nan Goldin
Nan Goldin, photographe

Nan Goldin
USA

Elle puise son inspiration dans son entourage et débute la photographie en choisissant le noir et blanc. Elle évolue vers la couleur et les lumières artificielles plus tard dans sa carrière. Sa célèbre oeuvre « The Ballad of Sexual Dependency » voit le jour après 16 années d’exploration. Celle-ci aborde des thèmes tels que la violence, la fête ou encore la mort.

Nan Goldin
© Nan Goldin
Nan Goldin
© Nan Goldin

Bettina Rheims
Bettina Rheims, photographe

 

Bettina Rheims
France

Fortement inspirée par Diane Arbus, elle réalise des portraits de femmes qu’elle rassemble dans sa série Female Trouble en 1989. Elle exploite la question du genre dans ses séries Modern Lovers, les Espionnes et Kim.

Bettina Rheims
© Bettina Rheims
Bettina Rheims
© Bettina Rheims

Sally Mann
Sally Mann, photographe

Sally Mann
USA

Connue principalement pour ses photographies en noir et blanc à la chambre 20×25 qu’elle développe dans son laboratoire personnel. Ses travaux sont facilement reconnaissables par ses contrastes très creusés. C’est avec sa série « Immediate Family » qu’elle se réapproprie la photo de famille, créant au passage une controverse due aux thèmes sombres abordés (mort, violence). sallymann.com

Sally Mann
© Sally Mann
Sally Mann
© Sally Mann

Brigitte Lacombe
Brigitte Lacombe, photographe

 

Brigitte Lacombe
France

Portraitiste spécialisée en photos de célébrités. Elle immortalise notamment Leonardo DiCaprio, Mick Jagger, Meryl Streep ou encore Cate Blanchett. Vit et travaille à New York.

brigittelacombe.com

Brigitte Lacombe
© Brigitte Lacombe
Brigitte Lacombe
© Brigitte Lacombe

Annie Leibovitz
Annie Leibovitz, photographe

Annie Leibovitz
USA

Photographe spécialisée en portraits de célébrités. Elle est connue notamment pour sa série sur les stars version Disney. Récemment, elle a photographié des femmes au naturel pour l’édition 2016 du calendrier Pirelli.

► Découvrez l’ensemble de nos articles sur Annie Leibovitz

© Annie Leibovitz
Annie Leibovitz
© Annie Leibovitz

Jane Atwood
Jane Atwood, photographe

Jane Atwood
USA

Photographe de reportage américaine basée en France depuis 1971. Durant 10 ans, elle travaille sa série la plus connue, Women in Prison qui documente la vie de femmes incarcérées. Ses autres travaux majeurs sont tournés autour de thématiques sociales telles que les prostituées, les aveugles ou les malades du sida.

janeevelynatwood.com

Jane Atwood
© Jane Atwood
Jane Atwood
© Jane Atwood

Linda McCartney
Linda McCartney, photographe

 

Linda McCartney (1941-1998)
USA

Photographe américaine spécialisée dans le rock. Mariée au Beatles Paul McCartney et mère de leurs trois enfants : Stella, Mary et James.

lindamccartney.com

Linda McCartney
© Linda McCartney
Linda McCartney
© Linda McCartney

Mary Ellen Mark
Mary Ellen Mark, photographe

Mary Ellen Mark (1940-2015)
USA

Photo reporter américaine spécialisée dans le portrait social. Son intérêt porta sur les « left-behind », les exclus de la société. maryellenmark.com

► Découvrez notre article hommage sur Mary Ellen Mark

Mary Ellen Mark
© Mary Ellen Mark
Mary Ellen Mark
© Mary Ellen Mark

Vivian Maier
Vivian Maier, photographe

 

Vivian Maier (1926-2009)
USA

Photographe américaine d’origine française spécialisée dans les photos de rue. Son oeuvre fut découverte après sa mort et compte plus de 120 000 photos de rue.

vivianmaier.com

► Découvrez notre article sur Vivian Maier

Vivian Maier
© Vivian Maier
Vivian Maier
© Vivian Maier

Diane Arbus
Diane Arbus, photographe

Diane Arbus (1923-1971)
USA

Elle a beaucoup apporté au monde de la photographie. Documentant sa vision des États-Unis dans les années 60, ses travaux en noir et blanc ont influencé tout un mouvement, jusqu’à la réalisation même du film Shining, directement inspiré de son célèbre cliché « Identical Twins ».

Diane Arbus
© Diane Arbus
Diane Arbus
© Diane Arbus

Helen Levitt
Helen Levitt, photographe

 

Helen Levitt (1913-2009)
USA

Photographe américaine autodidacte spécialisée dans le documentaire et les portraits. C’est en photographiant les dessins d’enfants réalisés à la craie dans la rue qu’elle connût un réel succès.

► Découvrez notre article sur Helen Levitt

Helen Levitt
© Helen Levitt
Helen Levitt
© Helen Levitt

Lee Miller
Lee Miller, photographe

 

Elizabeth Lee Miller (1907-1977)
USA

Photographe et mannequin américaine. Elle a par ailleurs été le modèle de Picasso. Ayant documenté la seconde guerre mondiale, ses photos de reportage sont publiés dans le magasine Life. La photographe fut en effet l’une des premières à révéler l’existence des camps de concentration avec ses photos de cadavres entassés.

Lee Miller
© Lee Miller
Lee Miller
© Lee Miller

Lisette Model
Lisette Model, photographe

 

Lisette Model, Elise Amélie Felicie Stern (1901-1983)
USA

Photographe d’origine autrichienne spécialisée dans les photos de rue de New York dans les années 40. Parmi les célébrités qu’elle photographia, nous pouvons citer Frank Sinatra et Georges Simenon. Elle fut l’enseignante en photographie de Diane Arbus et Eva Rubinstein.

Lisette Model
© Lisette Model
Lisette Model
© Lisette Model

Berenice Abbott
Berenice Abbott, photographe

Berenice Abbott (1898-1991)
USA

Photographe américaine qui fît les portraits d’Angré Gide, Jean Cocteau ou de James Joyce entre autres. Pour elle : « Le rythme de la ville n’est ni celui de l’éternité ni celui du temps qui passe mais de l’instant qui disparaît. C’est ce qui confère à son enregistrement une valeur documentaire autant qu’artistique. » La photographie repose sur ce rapport au temps. ► Découvrez notre article sur Berenice Abbott

Berenice Abbott
© Berenice Abbott
Berenice Abbott
© Berenice Abbott

Imogen Cunningham
Imogen Cunningham, photographe

 

Imogen Cunningham (1883-1976)
USA

Photographe américaine dont l’oeuvre (plus de 70 ans de carrière) est au panthéon de la photographie américaine du XXème siècle. Pour elle : « la photographie est un art ou une profession où hommes et femmes ont les mêmes droits ».

imogencunningham.com

Imogen Cunningham
© Imogen Cunningham
Imogen Cunningham
© Imogen Cunningham

Dorothea Lange
Dorothea Lange, photographe

 

Dorothea Lange (1895-1965)
USA

Photographe américaine ayant réalisé ses travaux les plus connus lors de la Grande Depression. Nous lui devons la photo célèbre « Migrant Mother ».

Dorothea Lange
© Dorothea Lange
Dorothea Lange
© Dorothea Lange

À LIRE AUSSI : 


30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Après notre première édition « idées cadeaux de noël » de l’année dernière, nous sommes repartis à la recherche des cadeaux les plus insolites, les plus utiles ou les plus originaux à offrir aux passionnés de photo ! Sans plus attendre voici notre petite sélection exclusive :

1. « Human », le livre photo de Yann Arthus-Bertrand

Livre Human Yann Arthus Bertrand 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoCe livre basé sur le film « Human » de Yann Arthus-Bertrand est bien plus qu’un « making of ». « Human » propose une manière inédite, humaine, de découvrir le monde tel qu’il est et de comprendre celles et ceux qui l’habitent.

Livre « Human » aux éditions de la martinière, par la fondation GoodPlanet et Yann Arthus-Bertrand disponible sur le site des éditions de la martiniere. Prix : 25€

 

 

2. Un livre pour apprendre la photographie aux enfants par Anne-Laure Jacquart

 

Livre photo enfant 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Le nouveau livre d’Anne-Laure Jacquart aux éditions Eyrolles pour les enfants mais aussi pour leurs parents afin d’apprendre la photographie en famille ! Commander le sur le site des éditions Eyrolles. Prix : 16,90€

 

 

3. Le livre Lightroom 6/CC du photographe Gilles Théophile

Livre lightroom 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Devenez un pro du logiciel Lightroom avec ce guide de 65 exercices, pour apprendre à maîtriser Lightroom 6/CC par la pratique ! Disponible sur le site des éditions Eyrolles. Prix: 28€

 

 

4. Des cours photo avec des pros, envoyé immédiatement par e-mail !

Un cadeau de dernière minute !!

couverture-facebook-noel-2015

Offrez des cours photo Grainedephotographe.com envoyé immédiatement par email à partir de 49€ !

 

 

5. Un Lumix GX8 avec une remise de 15% pour les lecteurs du blog

Lumix GX8 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoEn exclusivité pour nos lecteurs, Lumix vous offre une remise de 15% pour tout achat d’un Lumix G DMC-GX8K sur le site Panasonic.fr avec le code GX8GDP2015, valable jusqu’au 25 décembre 2015 inclus !

Concentré de technologies idéalement construit pour des images incroyables en basse lumière, découvrez l’appareil photo ultime pour les reporters passionnés, le Lumix GX8 !

Découvrez toutes les informations sur le Lumix GX8 sur cette page.

 

.

6. Un sticker mode de prise de vue pour votre ordinateur 

.

Sticker 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Pour les amoureux de la photo, ce sticker en forme d’appareil photo vous permettra de personnaliser votre ordinateur et de revendiquer votre appartenance au monde de la photo ! En vente chez Etsy. Prix : 17€

 

 

7. Des clés USB pour photographe

.Clé usb photo 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Parce que vous avez toujours besoin de clés USB, ce cadeau est tout aussi utile que mignon ! En vente sur Amazon. Prix : 9€

.

 

8. Etui pour cartes SD

range carte sd 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Avec ces étuis vous ne perdrez/oublierez plus jamais vos cartes SD. En vente chez Photojojo. Prix : $18

 

 

9. Un cours photo à partir de 49€

30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Des cours techniques (Vitesse, Profondeur de Champ, Lumière) aux cours créatifs (Photo de Nuit, Architecture, Portrait, Street Photography) en passant par les cours en studio (Studio Pro, Objet en Studio, Culinaire) à Paris comme en province, pour les grands comme pour les petits (Les petites graines) il y en a pour tous les boîtiers chez Graine de Photographe !

Offrez les chèques cadeaux valables un an !

.

 

10. Des filtres pour le bokeh

filtres lentille 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Donnez des formes au bokeh de vos photos avec ces filtres originaux, en vente sur Photojojo. Prix : $25

.

 

11. Des objectifs pour smartphones

objectifs pour smartphone 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoParce que oui, nous pensons aussi aux utilisateurs de smartphones ! Voici un set de 5 objectifs (2x Telephoto, Fisheye & Wide/Macro) à clipper sur votre smartphone qui vous feront passez pour un professionnel de la photo ! Disponible sur Photojojo. Prix : $99

.

 

12. Un déclencheur d’appareil photo

déclencheur appareil photo 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoUtilisez votre smartphone pour déclencher à distance votre appareil photo (Canon, Nikon, Olympus) avec ce petit dispositif qui vous permettra en toutes circonstances de télécommander votre appareil photo. En vente chez Lovinpix. Prix : 28,90€

.

 

13. Une mini imprimante instantanée Polaroid
imprimante pola portable 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Cette imprimante Polaroid vous permettra d’imprimer vos plus belles photos directement depuis votre téléphone portable via le Bluetooth ! Ainsi vous pourrez les offrir à vos amis en guise de souvenirs ! Disponible sur Amazon. Prix : 130€

.

 

14. Une formation photo 6 mois

Formation débutant 6 mois 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Grainedephoto Academy
 est une formation de 6 mois pour construire ou approfondir vos connaissances en photographie. Un cours par semaine, 40 heures de cours au total, une exposition photo à la clé !

Photographe amateur, débutant ou intermédiaire ? Ce stage s’adresse à vous !

Informations en cliquant ici

.

.

15. Le Ice Light Westcott distribué par MMF

.ice light westcott mmf 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

 

Une torche LED portable pour de belles photos de nuit que vous pouvez commander chez MMF pro. Prix : 332,50€

 

.

16. Un objectif baby lens 

baby lens 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoRedonnez un peu d’originalité à vos photos avec cet objectif pas comme les autres ! En vente chez Digixo. Prix : 79,90€

.

17. Un ring light LED

ring light 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Ce ring light LED en forme d’anneau à positionner autour de votre objectif vous donnera de superbes photos en macro ! En vente chez Photojojo. Prix : $99

.

18. Des tirages photo professionnels Pro Image Service

tirage d'exposition 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Offrez un tirage d’exposition sur un papier d’Art avec l’aide d’un technicien ou encore un bel encadrement sur mesure pour une exposition ou pour décorer son chez soi.

.

.19. Un trépied Sirui en carbone

.trépied 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

 

Ce trépied ultra léger, compact et polyvalent est parfait pour les excursions avec un reflex. Découvrez chez Lovinpix. Prix : 449,90€

.

 

20. Un Pixel Stick
pixel stick 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo

Le Pixel stick est le meilleur outil pour la photographie lightpainting. Il est composé de LEDs RGB de 200 couleurs, très léger avec sa construction en aluminium, il sera le parfait allié pour des photos à effet réussies ! En vente sur le site The Pixel Stick. Prix : $297

.

21. Imprimez vos photos au format Polaroid

impression polaroid 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Imprimez 30 photos au style Polaroid livrées dans une belle boîte au style vintage ! En vente chez PixPopuli. Prix : 14,90€

.

22. Polaroid SX70 restauré

30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoShootez vos portraits avec le mythique Polaroid SX-70 d’Andy Warhol. En vente chez Photojojo. Prix : $610

23. Une flasque en forme d’appareil photo

flasque 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Avec cette flasque en forme d’appareil photo vous pourrez boire n’importe où en toute discrétion ! Disponible sur Etsy. Prix : 14,50€

.

 

24. Un minuteur en forme d’objectif pour vos oeufs à la coque !

30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Avec ce minuteur vous n’oublierez plus rien sur le feu ! En vente chez Lovinpix. Prix : 13,90€

.

25. Des moules à gateaux en forme d’appareil photo

moules à gateaux 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoPour les plus gourmands d’entre-vous, réalisez des pâtisseries en forme d’appareil photo ! En vente sur Lovinpix. Prix : 18€

.

.

26. Un poivrier et une salière en forme de pellicule photo

poivrier et saliere 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoRevenons dans la cuisine, avec cette salière et ce poivrier ! Attention à ne pas confondre avec vos vraies pellicules ! En vente chez Photojojo. Prix : $15

.

 

27. Un mug objectif 

mug 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoProfitez d’un bon café/thé/chocolat dans ce très beau mug en forme d’objectif. En vente chez Photojojo. Prix : $15

.

 

28. Offrez un repas dans un restaurant à Tel Aviv avec un concept de food photography

food 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photo
Dans ce restaurant à Tel Aviv, vos plats sont servis dans des assiettes design pour faciliter la prise de photo de votre repas avec votre smartphone. Plus d’informations ici.

.

29. Un mini studio portable pour smartphones

studio photo portable 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoSoyez prêts à tout moment à prendre la plus belle photo de votre vie avec ce mini studio portable. En vente chez Photogear. Prix : $94,99

.

 

30. Du papier toilette avec photos imprimées

papier toilette 30 idées cadeaux à offrir à un passionné de la photoAnimez vos toilettes avec ces rouleaux de papier « album photo », disponible chez LovinPix au prix de 19,60€. Les Polaroll est en vente chez Amazon. Prix : 19,50€

1, 2, 3, partez ! Vous êtes fin prêts pour la course aux cadeaux de Noël !

 

À LIRE AUSSI : 
.
.


Portrait aquatique par Harry Fayt

Les sublimes nus aquatiques d'Harry Fayt

Né à Charleroi en 1979, Harry Fayt est un jeune photographe belge. À travers ses nus aquatiques, son travail se concentre principalement sur la recherche esthétique liée à la thématique de l’eau. Comme pour beaucoup d’artistes, c’est la figure féminine, quintessence de la beauté, qui l’influence et le guide dans son univers artistique. Il a choisi de la capturer dans l’eau, tout simplement.

Série après série, de nouveaux éléments sont intégrés et chaque séance inspire la prochaineLe spectateur est immédiatement conscient de la maîtrise technique et artistique que démontrent les photographies de l’artiste, avant même d’en saisir les intentions esthétiques.

Portrait aquatique par Harry Fayt
© Harry Fayt

Dans ses portraits nus aquatiques, il recherche la beauté, la pureté d’un certain angélisme. Il aime sublimer le corps féminin et le faire évoluer sans aucune pression extérieure, aucune résistance.

  • Comment avez-vous débuté la photo ?

J’ai su vers 14 ans que je voulais devenir photographe. Je suis entré dans une école de photo en Belgique à l’âge de 17 ans. J’ai ensuite fait de la photographie de concert pendant 5 ans et j’ai ouvert mon studio photo en 2005.

  • D’où vous est venue l’idée de prendre des photos sous l’eau ?

À l’époque, je réalisais beaucoup de photos de bébés et d’enfants. Mon amour pour l’eau m’a amené à faire des tests avec des bébés nageurs, mais ça n’a pas tourné comme je l’ai souhaité. Plus tard, je me suis entrainé sur des copines, ce qui m’a amené où j’en suis maintenant.

  • Comment choisissez-vous vos modèles ?

Tout dépend du projet. Je ne cherche pas les mêmes types de modèles pour mes nus que pour mes portraits. Grâce à des petits castings je sélectionne précisément qui j’ai besoin.

  • Où prenez-vous vos photos ?

Essentiellement dans des piscines publiques car j’ai besoin d’espace et de profondeur. Elles changent suivant l’importance du projet.

Portrait aquatique par Harry Fayt
© Harry Fayt
  • Comment préparez-vous vos séries ?

Actuellement, pour mes nouvelles séries, je pars d’une peinture qui m’inspire que j’adapte aux milieux aquatiques.
J’essaie de rassembler les éléments essentiels puis j’y ajoute ma touche personnelle. Ensuite, je réfléchis au fond, à la lumière, parfois le projet peut être inspiré par le visage d’un modèle mais le schéma en général reste le même.

  • Avec quel matériel travaillez-vous ? Comment retouchez-vous vos photos ?

J’ai mon boitier réflex dans un caisson de plongée Nauticam, ce qui me permet de plonger en toute sécurité. Au niveau de l’éclairage, j’ai des flashs sur générateur puissant Broncolor et des flashs sous-marins qu’on utilise en plongée en mer. Parfois, j’ai un équipement de plongée qui me permet d’être plus précis pour des projets plus importants.
En ce qui concerne la retouche, la première étape se passe dans Capture One où je retouche les couleurs, car dans l’eau le rouge disparaît très vite. Je règle les contrastes et les niveaux. À ce moment, on a déjà une idée beaucoup plus précise du visuel final.
Ensuite la phase Photoshop, qui prend pas mal de temps. Je n’ajoute en général aucun élément, tout ce qui se trouve dans mes photos l’étaient au départ. Je retouche essentiellement les bulles, les particules en suspension, les accessoires utilisés pour la photo (comme des poids, des flotteurs, des fils, des câbles, etc.). Cela peut donc prendre une journée complète. Souvent j’y reviens même plus tard, car avec le recul on s’aperçoit toujours d’autres petits défauts !

Portrait aquatique par Harry Fayt
© Harry Fayt
  • Quels artistes vous inspirent ?

Il y en a beaucoup ! J’aime les photographes qui recréent des univers grâce au matériel et à la lumière : David Lachapelle, Tim Walker, Rancinant, Tim Richardson, Gregory Crewdson, Solve Sundsbo, Recuenco, Erwin Olaf, etc.
Sinon, je suis fasciné par le pop 
surréalisme avec les artistes comme Mark Ryden, Nicoletta Ceccoli ou encore Ray Caesar.

J’aime ce paradoxe entre les images au couleurs joyeuses et le coté sombre, un peu comme la musique de Stromae. Joyeuse au premier abord, triste et inquiétante si on gratte un peu.

Portrait aquatique par Harry Fayt
© Harry Fayt

Harry Fayt : Site InternetInstagram

Observez la réalisation des nus aquatiques d’Harry Fayt en vidéo :

À LIRE AUSSI :

 


erik johansson

Les créations photographiques numériques d'Erik Johansson

Le photographe suédois Erik Johansson vivant à Berlin est un photographe réputé pour ses capacités en retouche. Selon ses propres mots « il ne capture pas les instants mais des idées ». C’est pourquoi une de ses photos peut en contenir une centaine d’autres sous la forme de petits éléments qu’il assemble comme un puzzle.

erik johansson
© Erik Johansson

Le photographe aime participer à des conférences afin de partager sa passion et expliquer sa démarche créative. On le voit ici à l’Adobe MAX conference de Los Angeles en 2013 où il décortique étape par étape certaines de ses images sur Photoshop.

Le photographe autodidacte, aussi bien en photographie qu’en retouche, s’est fixé comme défi de créer des images aussi réalistes que possible.

Les 3 principales étapes de la création de ses images sont les suivantes :
D’abord trouver un concept : il faut réfléchir aux différentes problématiques, trouver les endroits à photographier et rassembler le matériel.
– Ensuite faire plusieurs photos : afin de collecter tous les éléments nécessaires à la réalisation de son projet (il ne réutilise jamais les anciennes photos). Son astuce dans cette étape est d’utiliser une perspective et une lumière similaire pour les différents éléments afin d’obtenir le rendu le plus réaliste.
– Enfin assembler les différents éléments : cela peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines. Cette partie est comme un « puzzle ».

erik johansson
© Erik Johansson

Le matériel qu’il utilise :

  • Boitier : Hasselblad H5D-40, Canon 5d mark II
  • Objectif : Hasselblad 35-90mm, Hasselblad 24mm
    Canon 24-70, Canon 70-200, Canon 17-40.
  • Flash : Elinchrom RX600 and Canon speedlites
  • Logiciel : Adobe Photoshop CC & Adobe Lightroom

Découvrez ses photos dans la galerie ci-dessous

erik Johansson
Le photographe Erik Johansson

Retrouvez le reste du travail d’Erik Johansson sur son site, son instagram, son facebook et son twitter. Découvrez également le making of de ses créations sur sa chaîne Youtube.

À LIRE AUSSI : 


portraits d’Antonio Mora

Les portraits surréalistes d'Antonio Mora

L’artiste et designer espagnol Antonio Mora dévoile toute sa créativité dans ses portraits photo montages ci-dessous. Il récupère à partir de magazines, de sites internet et de bases de données, des portraits et des paysages qu’il fait fusionner pour ne donner qu’une seule image. On retrouve alors l’association nature/Homme qu’il relie de façon très originale. Il transforme le haut des visages et les cheveux par des paysages. Un réel travail sur les formes et les couleurs qui nous transporte dans l’irréel et trouble la vision.

« Un homme qui fait des cocktails », voilà comment il se qualifie.

portraits d’Antonio Mora
© Antonio Mora

Retrouvez tous le travail d’Antonio Mora sur son site.

À LIRE AUSSI : 


Jean-Marc Barr pose pour le projet Fishlove - Denis Rouvre

Fishlove : Le photographe Denis Rouvre lutte contre la surpêche

Fishlove est un projet organisé par Fishlove et l’association française BLOOM. Dans ce projet différentes personnalités posent nues en compagnie d’un animal marin. Le but de cette campagne est de nous sensibiliser au problème de la pêche intensive dans le monde. Mainsi qu’aux techniques de pêche destructives dans les eaux profondes.

Les fonds marins sont en danger, seuls nous pouvons changer les choses !

Jean-Marc Barr pose pour le projet Fishlove - Denis Rouvre
Jean-Marc Barr pose pour le projet Fishlove – Denis Rouvre

Le 10 décembre prochain, le parlement Européen se prononcera sur un nouveau règlement encadrant ces techniques de pêches destructives.
Une pétition a été créée par l’association Bloom afin de dénoncer et d’interdire la destruction de l’écosystème marin. La technique du « chalutage profond » racle les fonds marins et détruit des milliers d’espèces ; dont certaines sont en voie de disparition.

Ici, c’est le photographe français Denis Rouvre qui réalise une nouvelle série de photographie pour le projet Fishlove. Gillian Anderson, interprète de l’agent Scully dans la série X-Files a accepté de jouer le jeu ; tout comme d’autres stars dont certaines sont françaises. Vous pouvez reconnaitre le chanteur Thomas Dutronc, l’actrice Mélanie Bernier ou encore le créateur japonais Kenzo.

 

Deux autres campagnes de photographies Fishlove ont été réalisées avant celle de Denis Rouvre . L’une par le photographe Rankin et l’autre par le photographe Alan Gelati. Dans ces campagnes d’autres personnalités ont bien voulu poser nues pour réaliser un portrait en studio comme l’actrice française Mélanie Laurent.

 

Découvrez les superbes photographies de Denis Rouvre pour la nouvelle campagne Fishlove : 

Fishlove par Denis RouvreAssociation BLOOMLa Pétition

À LIRE AUSSI : 


The Neighbors ©️ Arne Svenson

Arne Svenson a espionné et photographié ses voisins

« The Neighbors » est une série de photographie réalisée par le photographe américain Arne Svenson.

The Neighbors ©️ Arne Svenson
The Neighbors ©️ Arne Svenson

Dans un quartier de New-York, Arne Svenson a eu l’idée de photographier ses voisins à leur insu dans leur luxueux appartement. Pour cela le photographe utilise un téléobjectif.

The Neighbors ©️ Arne Svenson
The Neighbors ©️ Arne Svenson

De plus, l’artiste ne s’est pas arrêté là et a choisi d’exposer ses meilleurs clichés dans la galerie Julie Saul à New York.
Une série originale qui n’a pas que des adeptes. En effet, quelques photographes critiquent le voyeurisme de l’artiste et certains voisins songent à porter plainte.

Même si sa série est très controversée elle rencontre un franc succès et certains clichés ont été vendus 7500$.

Arne Svenson : Site

À LIRE AUSSI :


Foodscape Carl Warner

Les paysages culinaires du photographe Carl Warner

Foodscape Carl Warner
© Carl Warner

Carl Warner est un artiste-photographe anglais basé à Londres connu notamment pour ses « Foodscape », des paysages culinaires conçus à partir d’ingrédients variés comme des fruits, des légumes, de la viande,  du fromage, du poisson ou encore des bonbons.

Pendant plus de 25 ans, il travaille dans le domaine de la publicité. Alors que son travail est de moins en moins créatif, il réfléchit à un concept innovant mettant en avant son intérêt pour la photographie. C’est en achetant des champignons ressemblant à des arbres que l’inspiration lui vient. En y ajoutant du riz et des haricots, il réalise ainsi son premier « Foodscape ».

A la fois réaliste et étonnant, on s’attarde sur chaque élément qui compose ces paysages merveilleux : des arbres en brocolis, du pain pour faire des montagnes, une gousse d’ail en guise de montgolfière, une mer d’endive mais aussi une maison faite de nougat et de guimauve… On se croirait dans le monde imaginaire d’Alice aux pays des merveilles.

Son travail est à la fois long et minutieux tant dans la conception que dans la retouche afin de mettre en scène ses « Foodscape » appétissants. Attention, pas de gaspillage, puisque la nourriture encore mangeables n’est pas jetée.

Découvrez les photos de la série Foodscape dans la galerie ci-dessous

Foodscape Carl Warner
© Carl Warner
Foodscape Carl Warner
© Carl Warner

Découvrez le making of :

Foodscape Carl Warner
Le photographe Carl Warner

Découvrez les oeuvres appétissantes de Carl Warner sur son site internet ainsi que sa page Facebook

À LIRE AUSSI :