La série Nue York par Erica Simon

La photographe Erica Simone se met à nu dans les rues de New-York

Erica Simone est une photographe américaine née à Knoxville dans Tennessee. Après avoir passé son enfance à Paris et voyagé entre Los Angeles et New York, l’artiste s’est finalement installée dans la Grosse Pomme où elle ne cesse de photographier la vie new-yorkaise.

Son dernier projet, intitulé « Nue York », est une question qu’elle adresse à la société. Posant nue dans les rues de New York, elle cherche à comprendre le rôle social des vêtements. Ses questions : comment nous sommes perçus et jugés par au travers de ce que nous portons ? Quelle est leur l’importance de nos habits dans nos relations avec les autres ?

La série Nue York par Erica Simon
© Erica Simone

Pour interpeller l’opinion publique, la jeune femme de 26 ans s’est ainsi dévêtue dans différents endroits de la ville. Sans vulgarité et avec son propre sens de l’humour, elle se met en scène. Elle tient à préciser qu’elle n’est pas exhibitionniste, juste une artiste qui s’insurge contre l’hypocrisie de la société :

« Le fait que la loi nous interdise d’être nu en public, c’est-à-dire d’évoluer dans l’état le plus primitif et naturel qui soit, cela me rend folle. La nudité n’a jamais tué personne. Ce n’est pas le cas des armes à feu qui, elles, sont autorisées aux États-Unis. Dans ce pays, posséder un pistolet est bien plus acceptable que d’être nu en dehors de sa salle de bain !« 

Du point de vue technique de « Nue York », Erica Simone s’est équipée d’un Canon 5D Mark II avec un objectif 2.8 24-70 mm. Elle était toujours accompagnée d’un ami pour l’assister et la soutenir moralement. Une fois  un lieu propice à un scénario intéressant répéré, elle élabore la composition de l’image. Erica fait alors laisser tomber l’imperméable. La photographe explique qu’elle restait rarement plus de 2 minutes nue afin d’éviter  d’être vue par des policiers.

La série Nue York par Erica Simon
© Erica Simone

La photographe Erica Simon
La photographe Erica Simone © Hassan Kinley

Erica Simone : site internet – Instagram

À LIRE AUSSI :


Inextremis Chutes comiques par Sandro Giordano

Les chutes comiques et improbables de Sandro Giordano

Ce sont des scènes surréalistes que le photographe italien Sandro Giordano nous propose dans sa série «IN EXTREMIS – Bodies with no regret». L’artiste photographie des personnages tombés par terre dans des positions improbables, leurs affaires éparpillées tout autour d’eux.

Inextremis Chutes comiques par Sandro Giordano
© Sandro Giordano

Dans ce shoot à vocation comique, Sandro Giordano voulait mettre en avant nos habitudes de consommateurs devenues plus fortes que notre instinct de survie. En effet, dans la plupart des clichés, on remarque que les modèles à terre tiennent fermement des objets dans leurs mains, intacts comme s’ils avaient voulu les protéger à tout prix.

Inextremis Chutes comiques par Sandro Giordano
© Sandro Giordano

Ces mêmes modèles sont pour la plupart des amis du photographe qui ont dû rester sans bouger dans une position inconfortable durant de longues minutes. Certaines de ces scènes ont demandé plus de 10 jours de travail pour obtenir un résultat satisfaisant entre l’étude des position, la confection des costumes et le choix du lieu du shoot.

Découvrez la série In Extremis de Sandro Giordano dans notre galerie ci-dessous :

Sandro Giordano :  Instagram – Facebook


Blow up

Top 30 des films qui parlent de photographie

La photographie est à la fois sexy et photogénique et a donc inspiré de nombreux réalisateurs. Entre photographes de guerre, histoires d’amour et meurtres en noir et blanc, la photo se glisse dans de nombreux films de différents pays.

Retrouvez ci-dessous notre sélection de 30 films et documentaires ayant la photographie au centre de l’intrigue du film.

L'épreuveL’Épreuve – 2013 (A Thousand Times Good Night)

Réalisé par Erik Poppe

Juliette Binoche incarne Rebecca, une des photographes de guerre les plus connus au monde. Mais c’est également une épouse et une mère. Après avoir frôlé la mort lors d’une attaque suicide, son mari Marcus (incarné par Nikolaj Coster-Waldau) lui pose un ultimatum : quitter son travail ou renoncer à sa famille.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

Instants éternelsInstants éternels – 2008 (Everlasting Moments)

Réalisé par Jan Troell

Inspiré d’une histoire vraie, Instants éternels raconte l’histoire de Maria Larsson (incarnée par Maria Heiskanen), une mère de famille suédoise qui tente d’élever ses filles malgré un mari alcoolique et violent (Mikael Persbrandt). Mais sa vie bascule lorsqu’elle gagne un appareil photo lors d’une tombola.

Découvrez ici le trailer du film.

Photo obssessionPhoto Obsession – 2002 (One Hour Photo)

Réalisé par Mark Romanek

Robin Williams incarne dans ce thriller psychologique Semour « Sy » Parrish, un employé d’un laboratoire de développement de photos. Ses clients préférés sont Nina et Will Yorkin (Connie Nielsen et Michael Vartan), un jeune couple dont la vie passionne Sy. Depuis la naissance de leur fils Jake (Dylan Smith), le vieil homme solitaire s’imagine faisant partie de leur famille, au point de faire un double de chaque négatif pour se plonger dans leur quotidien. Une obsession qui tourne au drame le jour où il découvre par hasard l’infidélité du mari.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

SpiritsSpirits – 2004 (Shutter)

Réalisé par Masayuki Ochiai

Ben est un photographe de mode vivant à Tokyo avec sa femme Jane. Un jour, en circulant près du Mont Fuji, il renverse une jeune femme sur la route mais il ne retrouve aucun corps. Peu de temps après l’accident, il découvre des formes spectrales sur chacune de ses photos. Jane pense qu’il s’agit du fantôme de la jeune fille qui revient se venger.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

fenetre sur courFenêtre sur cour – 1954 (Rear Window)

Réalisé par Alfred Hitchcock

Immobilisé a cause d’une jambe cassée, le photographe L. B. Jeffries est contraint de rester chez lui, cloué sur un fauteuil roulant. Pour passer le temps entre les visites de son infirmière et de sa petite amie, il décide d’espionner les habitants de l’immeuble d’en face et leur invente un nom et des vies. Son quotidien est bouleversé le jour où il pense avoir surpris un de ces voisins en train d’assassiner sa femme.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

La cité de DieuLa cité de Dieu – 2003 (Cidade de Deus)

Réalisé par Fernando Meirelles et Kátia Lund

Dans les années 60, Fusée et Petit Dé sont deux garçons qui tentent de survivre dans un des quartiers les plus violents de Rio de Janeiro. Arrivés à l’âge adulte, chacun choisit sa voie : le premier devient photographe alors que le second plonge dans le monde des dealers de drogue.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

CALENDARCalendar – 1993

Réalisé par Atom Egoyan

Le réalisateur Atom Egoyan interprète dans Calendar un photographe canadien d’origine arménienne. En compagnie de sa femme, il part en Arménie pour photographier des églises destinées à illustrer un calendrier.

Découvrez ici une Interview d’Atom Egoyan, réalisateur du film.

la prisonnièreLa prisonnière – 1968

Réalisé par Henri-Georges Clouzot

Josée est la compagne d’un artiste exposé dans la galerie de Stanislas Hassler. Elle découvre que ce dernier a un certain penchant pour les scènes de soumissions sexuelles qu’il photographie. A la fois choquée et fascinée, elle lui demande de la prendre comme modèle.

Découvrez ici le trailer du film.

Eyes of WarEyes of War – 2010

Réalisé par Danis Tanovic

La femme d’un photojournaliste cherche à découvrir pourquoi son mari est rentré d’une mission au Kurdistan sans son collègue.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

DeliriousDelirious – 2006

Réalisé par Tom DiCillo

Les Galantine est un paparazzi qui décide de prendre son son aile un jeune SDF prénommé Toby dont il fait son assistant. Alors qu’ils traquaient la pop-star K’harma Leeds, Toby tombe amoureux de la belle chanteuse et entame une relation avec elle.

Retrouvez ici la bande-annonce du film.

UzakUzak – 2002

Réalisé par Nuri Bilge Ceylan

Les relations tumultueuses entre Mahmut, un photographe mélancolique, et son cousin Yusuf, un garçon de la campagne sans-emploi qui s’installe à Istanbul pour trouver un emploi sur un navire.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

Midnight Meat TrainMidnight Meat Train – 2008

Réalisé par Ryuhei Kitamura

Un photographe new-yorkais se lance dans la traque d’un tueur en série sadique dans l’adaptation d’une nouvelle du maître de l’horreur Clive Barker.

Découvrez la bande-annonce du film.

The Bang Bang ClubThe Bang Bang Club – 2010

Réalisé par Steven Silver

The Bang Bang Club est un film basé sur la véritable histoire de 4 photojournalistes présents lors des événements de l’Apartheid en Afrique du Sud.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

High ArtHigh Art – 1998

Réalisé par Lisa Cholodenko

Syd est une jeune rédactrice travaillant dans un magazine de photographie. Elle découvre un jour que sa voisine n’est autre que Lucy Berliner, une célèbre photographe qui a abandonné le métier à cause de la drogue. Syd va alors tenter de lui venir en aide.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

La déchirureLa déchirure – 1984 (« The Killing Fields »)

Réalisé par Roland Joffé

Sydney Schanberg, un journaliste américain au New York Times, est un des rares reporters à rester au Cambodge après la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges. Il ne doit son salut qu’à l’intervention de son assistant Dith Pran qui lui permet de regagner les Etats-Unis. Mais celui-ci se fait capturer avant d’être envoyé en camp de travail.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

PeckerPecker – 1998

Réalisé par John Waters

Pecker est un photographe amateur travaillant dans un fast-food de la banlieue de Baltimore. Il passe son temps libre à photographier les membres de sa famille, tous plus décalés les uns que les autres, pour les exposer sur son lieu de travail. Sa vie va alors basculer le jour où un agent découvre son travail et lui propose de l’exposer dans les plus grandes galeries de New-York.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

Harrisson’s FlowersHarrisson’s Flowers – 2001

Réalisé par Élie Chouraqui

Octobre 1991, une femme se retrouve dans une Yougoslavie déchirée par la guerre pour retrouver son mari déclaré mort sur place. Pour sa dernière mission chez Newsweek, il devait couvrir ce qui était considéré à l’époque comme « un conflit mineur ». Refusant de croire en la mort de son époux, elle décide d’aller le chercher elle-même.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

Blow upBlow-Up – 1966

Réalisé par Michelangelo Antonioni

David Hemmings joue le rôle de Thomas, un jeune photographe de mode basé à Londres. Lors d’une promenade dans un parc, il prend en photo un couple qui s’embrasse dans les buissons. Ce n’est que plus tard, en développant les clichés, qu’il se rend compte qu’il a en réalité photographié un meurtre. Réalisé par Michelangelo Antonioni, Blow-Up obtient la Palme d’or au festival de Cannes un an après sa sortie.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

L’Œil PublicL’Œil Public – 1993 (The Public Eye)

Réalisé par Howard Franklin

En 1942, le photographe de tabloïd Leon Bernstein se retrouve impliqué dans une affaire de règlements de compte avec des gangsters pour les beaux yeux de la veuve Kay Levitz. Film inspiré du photographe Weegee.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

Under FireUnder Fire – 1983

Réalisé par Roger Spottiswoode

Under Fire est un thriller politique racontant l’histoire de trois journalistes qui décident de prendre partie dans la guerre civile au Nicaragua, à la fin des années 70.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

proofProof – 1991

Réalisé par Jocelyn Moorhouse

Martin est un jeune photographe aveugle de naissance. Il passe son temps à prendre des photographies et demande à ses amis de les lui décrire une fois développées. Il fait un jour la rencontre d’un plongeur nommé Andy avec qui il se noue d’amitié. Une situation qui n’est pas pour plaire à Celia, la gouvernante de Martin pour qui elle voue une admiration obsessionnelle.

Découvrez ici le trailer du film.

Fur Diane ArbusFur : un portrait imaginaire de Diane Arbus – 2006

Réalisé par Steven Shainberg

Nicole Kidman incarne Diane Arbus, assistante de son mari photographe. Issue d’une famille aisée, elle se lasse de cet univers où tout n’est qu’apparences et préjugés. Un soir, elle remarque qu’un nouveau voisin s’installe dans l’immeuble. Enveloppé dans un long manteau, celui-ci dissimule son visage à l’aide d’un large chapeau et d’un masque, ce qui attise la curiosité de la jeune femme. Elle décide alors d’aller à sa rencontre, son appareil-photo à la main. Ce qu’elle découvre changera sa vision du monde ainsi que son art.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

L’important c’est d’aimerL’important c’est d’aimer – 1975

Réalisé par Andrzej Żuławski

Servais Mont est un jeune photographe qui rencontre un jour sur un plateau de tournage la belle Nadine Chevalier. Celle-ci est contrainte de tourner dans des films pornographiques pour survivre. Attiré par la jeune actrice, Servais souhaite lui donner le rôle de sa vie et conclut pour cela un accord avec Mazelli, un maître-chanteur peu scrupuleux.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

L’année de tous les dangersL’année de tous les dangers – 1982 (The Year of Living Dangerously)

Réalisé par Peter Weir

Guy Hamilton (incarné par Mel Gibson) est un journaliste envoyé en Indonésie pour couvrir l’actualité politique mouvementée du pays. Il rencontre sur place Jill Bryant (incarnée par Sigourney Weaver), une jolie assistante travaillant à l’ambassade britannique dont il tombe amoureux. Un jour Jill reçoit un message codé annonçant un coup d’Etat imminent et tente de convaincre Guy de partir avec elle. Mais celui-ci, flairant le plus gros scoop de sa carrière, refuse et décide de couvrir la rébellion.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

La Vie rêvée de Walter MittyLa Vie rêvée de Walter Mitty – 2013 (Secret Life of Walter Mitty)

Réalisé par Ben Stiller

Walter Mitty travaille pour le magazine Life au service négatifs. Pour fuir sa quotidien, il s’invente des aventures dont il est le héros. Tout change le jour de son anniversaire où il reçoit une pellicule de Sean O’Connell, un photographe à la renommée mondiale. Dans un message, Sean lui recommande d’utiliser la photo du négatif n°25 pour la prochaine couverture de Life, mais celle-ci est introuvable. S’en suit un voyage à travers le monde pour retrouver la trace du photographe et du mystérieux négatif.

Découvrez ici la bande-annonce du film.

McCullinMcCullin – 2012

Réalisé par David Morris et Jacqui Morris

Ce documentaire retrace l’oeuvre de Don McCullin, célèbre photographe de guerre dont les clichés témoignent des plus grands conflits du XXe siècle.

Découvrez ici le trailer du film.

Vivian MaierÀ la recherche de Vivian Maier – 2013 (Finding Vivian Maier)

Réalisé par John Maloof

Vivian Maier était nanny et s’occupait d’enfant dans de riches familles américaines.Elle a pris plus de 100 000 photos avec son Rolleiflex. John Maloof a découvert son travail et a décidé de réaliser un documentaire sur celle qui sera reconnue comme l’une des plus grandes Street Photographers du XXe siècle.

Découvrez ici la bande-annonce du film

War PhotographerWar Photographer – 2001

Réalisé par James Nachtwey

Dans le documentaire « War Photographer », le réalisateur Christian Frei suit pendant deux ans suit le célèbre photojournaliste James Nachtwey en reportage dans des pays en guerre.

Découvrez ici la bande-annonce du film

Henri Cartier-BressonHenri Cartier-Bresson: The Impassioned Eye – 2003

Réalisé par Heinz Bütler

Ce documentaire retrace la vie et l’oeuvre d’Henri Cartier-Bresson, considéré comme le père du photojournalisme. Le réalisateur Heinz Bütler a réussi à capturer des moments uniques où le photographe raconte ses souvenirs et dévoile les secrets de ses clichés les plus connus.

Découvrez le trailer du film

Annie LeibovitzAnnie Leibovitz : Life Through A Lens – 2008

Réalisé par Barbara Leibovitz

La photographe Annie Leibovitz se dévoile dans ce documentaire filmée par sa jeune sœur. Elle y décrit son parcours, ses expériences ainsi que de belles rencontres telles que Mick Jagger, Whoopi Goldberg, Demi Moore, Patti Smith et Hillary Rodham Clinton.

Découvrez ici le trailer du film

À LIRE AUSSI : 


Les nus en noir et blanc du photographe Sanghyeok Bang

Les nus en noir et blanc du photographe Sanghyeok Bang

Sanghyeok Bang est un photographe originaire de Corée du Sud. Son thème de prédilection : le quotidien, et plus précisément la beauté dans le banal.

Son style monochromatique met parfaitement en valeur les modèles, le plus souvent asiatiques, dénudés et sublimés par la lumière.

On admire tour à tour un visage, un ventre, ou encore une poitrine, avant de s’interroger face à des jambes entremêlées ou des bras qui se contorsionnent. L’artiste fait prendre volontairement des poses étranges à ses modèles pour créer un sentiment de malaise, mais toujours emprunt de délicatesse et de mystère.

Sanghyeok Bang nous offre ici une série de photographies à la fois sublimes et déroutantes, où le quotidien n’a plus rien de banal.

Sanghyeok Bang : Site

À LIRE AUSSI :


Strangers in the Light par Catherine Balet

"Strangers in the Light", quand la technologie éclaire les scènes de Catherine Balet

Quelle place occupe la technologie dans notre vie quotidienne ? C’est la question que s’est posée Catherine Balet. Cette photographe française a commencé à s’interroger une nuit d’été, en 2006, lorsqu’elle croisa un jeune couple qui se prenait en photo sur la plage avec un téléphone portable. Cette rencontre fut pour l’artiste une révélation : « le point où la technologie rencontre le romantisme, où le futur embrasse le passé, mêlant la lueur bleue numérique à la lumière dorée de la nature ».
Photo : Catherine Balet
Photo : Catherine Balet
Quelques années plus tard, la série « Strangers in the Light«  voit le jour. Catherine Balet s’inspire alors des œuvres de peintres célèbres tels que Manetde la Tour ou encore Vermeer pour en créer une version moderne. L’artiste remplace ici la lumière des bougies et utilise celle de nos écrans du quotidien pour éclairer ses scènes.  Les téléphones, ordinateurs, caméras ou encore la télévision. Une lumière froide et bleutée a laquelle l’artiste fait référence comme « le clair-obscur du XXIe siècle».
Selon Catherine Balet, ses clichés illustrent parfaitement notre époque, une génération connectée où les personnes ne prennent plus le temps de se parler directement, absorbées par l’écran de leur téléphone. L’exemple le plus frappant est celui de la scène de la Nativité : toute la famille est rassemblée autour du nouveau-né, pourtant personne ne le regarde directement. À peine né, l’enfant est photographié de toute part par ses proches qui ne tardent pas à partager les clichés sur Internet.

« Il ne s’agissait pas de me référer aux chefs-d’œuvre en tant que sujets d’une parodie, mais d’établir une correspondance entre deux mondes où la conception de l’espace et du temps est différente […] Mes modèles, accrochés à la prothèse numérique, sont en contemplation de leur vie à travers un écran, comme hypnotisés par un ailleurs plus excitant. » – Catherine Balet.
Petit clin d’oeil en ce qui concerne le titre de la série : « Strangers in the Light » s’inspire de la chanson « Strangers in the Night » rendue célèbre par le crooner Frank Sinatra.

Catherine Balet : Site officiel

À LIRE AUSSI :


Photo nu par Henrik Purienne

Les clichés sensuels et ensoleillés d'Henrik Purienne

Henrik Purienne est une véritable référence dans le domaine artistique. Ce photographe sud-africain est connu pour avoir fondé le magazine de mode Mirage Magazine, mais surtout pour ses photos érotiques à l’esthétique si particulière.

Fortement inspiré par la culture hédoniste des années 70-80, Henrik réalise des portraits de femmes toutes plus sublimes et sensuelles les unes que les autres, mais jamais vulgaires. Dans sa dernière série sobrement intitulée « purienne. », les modèles se prélassent sur la plage dans le plus simple appareil, ou encore posent de façon faussement innocente devant l’objectif.

C’est un été sans fin que nous offre l’artiste. Un été où les couchers de soleils ne servent qu’à mettre en valeur le corps des femmes qu’il aime tant.

Photo nu par Henrik Purienne
© Henrik Purienne

Henrik Purienne: Site Internet

 

À LIRE AUSSI :


Des flocons de neige en macro par le photographe Alexey Kljatov

Des flocons de neige en macro par le photographe Alexey Kljatov

Alexey Kljatov est un photographe russe qui photographie sur son balcon des flocons de neige en macrophotographie dans sa série intitulée « Snowflakes ».

Pour réaliser ces photographies, Alexey Kljatov a lui même inventé un système de macro à l’aide d’une plaque de verre éclairée par une LED. Il a ensuite monté sur son appareil photo compact (un Canon Power Shot A650) un objectif 44M-5 Helios et une caméra Zenit russe. Vous retrouverez les images de ce montage ingénieux en fin d’article.

Des flocons de neige en macro par le photographe Alexey Kljatov
© Alexey Kljatov

Grâce à l’artiste nous pouvons admirer toute la beauté graphique des flocons de neige qu’on ne peut pas voir à l’oeil nu.
La symétrie que l’on retrouve dans chaque flocon est crée grâce  à la structure cristalline de la glace, mais on s’aperçoit qu’aucun des flocons n’est semblables.

Alexey Kljatov : 500px

 

À LIRE AUSSI : 


Magnifiques portraits de sans-abris

Magnifiques portraits de sans-abris par Jan Banning

Le photographe néerlandais Jan Banning est allé à la rencontre des sans-abris du sud des Etats-Unis.

Après des échanges et des discussions, il décide de leur consacrer une série de photographie.

Magnifiques portraits de sans-abris
©Jan Banning, Julie

Sa série ‘Down and Out in the South représente ainsi des personnes sans domiciles fixes en Caroline du Sud.
Pour le photographe Jan Banning, l’objectif de ces photographies est de briser les préjugés et les stéréotypes sur les sans-abris et leur redonner une identité.

Pour cela, il sort les SDF de leur environnement habituel grâce à un fond simple et réalise de superbes portraits en studio qui humanise et donne à la société un nouveau regard sur les sans-abris.

Toutes les photographies de la série sont réunies dans un magnifique livre photo.

 

A présent, découvrez tous ses clichés dans cette galerie  ! 

Jan Banning : Site

A LIRE AUSSI :


Back to the future

Back to the future : Irina Werning reproduit des vieilles photos

Irina Werning est une photographe argentine basée à Buenos Aires qui prend des vieilles photographies et les reproduit à l’identique en oubliant aucun détail.

Back to the future
© Irina Werning

Sa série intitulée Back to the future recompose des anciennes photographies avec les mêmes personnes au même endroit avec les mêmes vêtements et accessoires. Mais Irina Werning est perfectionniste et pousse la ressemblance encore plus loin en recréant la même ambiance que celle de la photo d’origine.

Découvrez les photos de la série Back to the future dans la galerie ci-dessous

Découvrez une vidéo du documentaire « Back to the future » réalisé par Jamie Jessett  : 

Irina Werning : SiteFacebook

 

À LIRE AUSSI : 


Alain Laboile, En attendant le facteur

Le photographe Alain Laboile photographie sa famille à la campagne

Alain Laboile est un photographe bordelais qui a commencé la photographie à 36 ans lorsqu'il reçoit son premier appareil photo compact en 2004.

Aujourd'hui, Alain Laboile est connu mondialement pour ses photos de famille en noir et blanc.

Papa de 6 enfants, ce photographe s'inspire de sa famille pour réaliser de superbes photos qui nous dévoilent ses quatre filles et ses deux garçons - âgés de 4 à 18 ans -, au contact de la nature.

Nus dans la boue, à vélo ou jouant dans le jardin tous ensemble et même avec les chats, Alain Laboile nous offre des clichés remplis de joie de vivre et de liberté qui rythme le quotidien de cette grande famille.

Vous pouvez vous procurer son livre "En attendant le facteur" qui rassemble 80 photos réalisées au cours des six dernières années.

La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile

 

La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile
La famille - © Alain Laboile

Alain Laboile :  Site - Facebook

 

À LIRE AUSSI :